Jardin

Crotte de blaireau : comment les reconnaître ?

Par Michel Duchène , le vendredi, 13 janvier 2023, 16h02 , mis à jour le vendredi, 13 janvier 2023, 16h03 — Nuisibles - 7 minutes de lecture
Blaireau

Si vous avez ouvert cet article, c’est que vous avez dû tomber sur une crotte d’animal autour de votre maison ou lors d’un séjour en camping dans les bois ou les espaces ouverts et que vous êtes impatient de savoir quel animal est passé à proximité. S’agissait-il d’un rat, d’un lapin ou peut-être d’un blaireau ? Aujourd’hui, nous allons vous dire tout ce qu’il y a à savoir sur les blaireaux et leurs crottes !

Qu’est-ce qu’un blaireau ?

Le blaireau européen (parfois appelé blaireau d’Eurasie) est présent dans une grande partie de l’Europe, à l’exception de certaines régions plus froides et plus septentrionales et de certaines îles du sud. On ne le trouve pas en Corse. De façon surprenante, ses plus proches parents sont la loutre et la belette.

Le blaireau mesure environ 90 cm de long, dont une queue de 20 cm. C’est bien sûr la bande blanche qui part du nez et traverse le sommet de la tête du blaireau qui le rend si facilement identifiable. Il y a également du blanc à l’extrémité des oreilles et dans les bandes partant du museau et passant sous les yeux. La fourrure du corps est en grande partie gris foncé ou brun foncé, la gorge et les pattes étant presque noires. En dehors des rares loups et ours, le blaireau est le plus grand carnivore sauvage de France.

Les blaireaux vivent en communautés, comptant généralement de cinq à douze animaux, selon la disponibilité de la nourriture dans les environs. Ils vivent dans une série de terriers souterrains appelés « terriers ». Ces terriers peuvent être très élaborés, avec des canaux et des chambres reliés entre eux et s’étendant sur des dizaines de mètres sous le sol. Un terrier a plusieurs entrées, dont certaines sont utilisées plus fréquemment que d’autres.

Les blaireaux se nourrissent la nuit – de préférence de vers de terre, mais aussi de petits mammifères, d’insectes, de fruits, de noix, de racines et de bulbes.

Comme pour la plupart des animaux nocturnes, votre meilleure chance de les voir est au crépuscule (ou morts sur la route), ou si l’on vous informe de l’emplacement d’une colonie établie.

Que mange le blaireau ?

Le blaireau est un omnivore. Si leur principale source de nourriture est constituée de rongeurs, ils peuvent manger beaucoup d’autres choses, même du maïs et des fruits. Voici une liste de ce que mange le blaireau :

  • Souris
  • Rats
  • Lapins
  • Hérissons
  • Scorpions
  • Serpents
  • Oiseaux nichant au sol, tels que l’hirondelle de fenêtre ou l’hirondelle de rivage.
  • Insectes
  • Limaces
  • Vers blancs
  • Vers de terre
  • Champignons
  • Fruits
  • Maïs

Une étude a montré que les écureuils terrestres, les souris et les lapins font partie des principales sources de nourriture des blaireaux. L’étude a également montré que les blaireaux préfèrent les lapins au printemps et en été, les souris au printemps et en automne, et les écureuils terrestres en été. On pense que les blaireaux préfèrent les oiseaux et les œufs pendant les saisons de reproduction et de nidification, et les crapauds et les céréales pendant l’automne.

Au cours de l’étude, les blaireaux ont mangé des insectes toute l’année, mais en petites quantités. De plus, les chercheurs ont découvert que les écureuils terrestres représentent une source primaire de stockage des graisses en automne.

À quoi ressemble la crotte du blaireau ?

Photo d'une crotte de blaireau
Le régime alimentaire du blaireau détermine la texture et la forme de sa crotte.

L’apparence de la crotte du blaireau dépend fortement de ce que l’animal mange. Elle est généralement peu soignée et humide. Si vous avez trouvé des excréments autour de votre maison et que vous vous demandez s’ils proviennent d’un blaireau, leur odeur peut vous donner la réponse. Les crottes de blaireau ont une forte odeur sucrée.

Le régime alimentaire du blaireau détermine la texture et la forme de sa crotte. Il peut souvent avoir la forme d’une saucisse. Si le régime alimentaire du blaireau est riche en vers, son caca peut être plus mou et plus foncé. La taille des crottes varie en fonction de la quantité de nourriture consommée par l’animal.

Les crottes de blaireau sont-elles dangereuses ?

Comme pour tous les autres excréments d’animaux, il est conseillé de faire très attention lorsque vous retirez ou manipulez des crottes de blaireau, car elles peuvent contenir de nombreuses bactéries. Bien que le risque de contracter une maladie à partir d’une crotte de blaireau soit similaire à celui d’une crotte de chien ou de chat, il ne faut pas oublier les procédures d’hygiène de base pour éviter les conséquences désagréables. Il est recommandé d’enterrer leurs excréments sous terre en portant des gants en caoutchouc. Lavez-vous soigneusement les mains par la suite !

Où les blaireaux font-ils leurs crottes ?

Les blaireaux ont des préférences en ce qui concerne l’endroit où ils défèquent. Ils sont considérés comme des animaux très propres, car ils ne défèquent pas là où ils vivent. Ils construisent généralement des fosses peu profondes à la périphérie ou à l’extérieur de leur territoire. Ces fosses sont utilisées comme « toilettes ».

Crotte de blaireau et crotte de lapin

Les crottes de blaireau ressemblent généralement à des saucisses, tandis que les crottes de lapin consistent en des boules rondes et dures de couleur jaune, verte ou brune.

Crottes de blaireau et de loutre

Les loutres font leurs crottes le long des berges des rivières, sous les ponts ou sur les rochers. Leur crotte peut être vert foncé ou noire et peut être pleine d’arêtes de poisson. Alors que le caca de blaireau a une odeur douce, le caca de loutre a une odeur de poisson et une saveur semblable à celle du thé au jasmin. Les crottes de loutre peuvent mesurer de 1 à 3,9 pouces de long.

Crotte de blaireau et crotte de rat

Contrairement au caca de blaireau, le caca de rat est de forme ovale. Il est foncé, rugueux et plus fin à une ou deux extrémités.

Des faits incroyables sur le blaireau

  • Il est presque impossible de disloquer la mâchoire d’un blaireau, ce qui en fait un excellent prédateur !
  • Les blaireaux n’hibernent pas vraiment pendant l’hiver. Ils se contentent de dormir pendant de longues périodes. C’est ainsi qu’ils conservent leur énergie.
  • Le blaireau de Bornéo est une espèce en voie de disparition. Elle ne vit que dans la région nord de l’île de Bornéo.
  • Les blaireaux sont d’excellents creuseurs. Leurs maisons sont parfois constituées de tunnels entiers qui sont transmis de génération en génération ! Certaines maisons ont plus de 100 ans !
  • Vous savez déjà que les blaireaux sont des animaux propres et qu’ils ont des endroits désignés pour faire leurs crottes. Voici un autre secret ! Ils changent leur litière tous les jours. Les blaireaux dorment sur des feuilles ou de l’herbe et les remplacent généralement chaque jour par des feuilles fraîches.
  • Les blaireaux sont résistants au venin des serpents ! C’est probablement la raison pour laquelle ils se nourrissent parfois de serpents à sonnettes !
  • Les blaireaux sont des créatures sociales. Le blaireau d’Amérique n’est cependant pas aussi sociable que les autres espèces et aime passer du temps seul.
    Le blaireau a un odorat très fin ! Il est 800 fois plus aiguisé que celui d’un humain !

Si vous pensez que cette crotte n’est pas celle de cet animal, c’est peut-être une :

Avatar photo

Michel Duchène

Je m'appelle Michel Duchène et je suis passionné par le bricolage, les travaux manuels et particulièrement le gros oeuvre. J'ai décidé de mettre mon expérience au service des internautes en créant mon blog. J'y partage mes astuces et mes conseils pour réussir vos travaux. J'ai toujours été passionné par le bricolage. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à faire des études d'ingénieur en bâtiment. Aujourd'hui, je suis à la tête d'une entreprise de construction et je continue à partager ma passion sur mon blog.

Voir les publications de l'auteur