Maisons écologiques

Les volets roulants aident-ils à faire des économies d’énergie ?

Par Michel Duchène , le mercredi, 21 décembre 2022, 16h29 — Volets roulants - 6 minutes de lecture

Depuis quelques années, la performance énergétique des logements est un critère important, et de nombreuses études ont été faites pour améliorer l’isolation des maisons et appartements.

Avec la crise énergétique actuelle — qui, soyons réalistes, est partie pour durer —, le prix du gaz, du fioul et de l’électricité grimpe en flèche et le risque de voir les factures de chauffage doubler ou tripler cet hiver est bien réel.

Dans ce contexte, il est devenu indispensable de faire des économies d’énergie. Et, le premier poste de dépense étant le chauffage, la meilleure solution pour dépenser moins est d’améliorer l’isolation.

Par où s’échappe la chaleur ?

Dans un logement, les pertes de chaleur se font essentiellement par le toit et les fenêtres, loin devant les murs et les planchers. En effet, il est estimé que les fenêtres et ouvertures peuvent être responsables de 30 % des pertes de chaleur !

Si les fenêtres constituent une telle source de consommation d’énergie, c’est parce qu’elles sont impliquées dans plusieurs types de perte :

  • À travers le vitrage, qui transmet le froid vers l’intérieur
  • Par les menuiseries, qui sont une source de ponts thermiques
  • Par les ouvertures et fermetures, qui laissent s’échapper l’air chaud
  • Par d’éventuelles fuites, dans le cas de vieilles fenêtres mal posées

Comment réduire sa facture d’énergie en rénovant ses fenêtres ?

La solution idéale consiste à remplacer totalement les anciennes fenêtres en faisant poser par un installateur agréé de nouveaux modèles modernes, aux performances excellentes :

  • Double vitrage VIR, voire triple vitrage pour les régions les plus froides
  • Menuiserie à haut coefficient d’isolation
  • Installation d’une ventilation mécanique pour ne plus avoir à ouvrir pour aérer
  • Pose par un professionnel, dans les règles de l’art

Cependant, il est important de mentionner que ce sont des travaux coûteux et contraignants, qui ne doivent pas être pris à la légère et ne peuvent être effectués « à la va-vite » à l’arrivée de l’hiver…

Quelles solutions simples pour limiter les pertes de chaleur par les fenêtres ?

Selon l’état de vos fenêtres, il existe plusieurs options faciles à mettre en place par vous-même et efficaces sur le plan énergétique. Ne vous attendez cependant pas un miracle : les pertes de chaleur seront diminuées, mais vous n’atteindrez pas le même niveau de performance énergétique qu’avec une rénovation complète !

  • Le film isolant pour fenêtre est économique, facile à poser, et permet d’améliorer l’isolation d’un vitrage.
  • Le joint pour fenêtre permet d’améliorer le calfeutrage de fenêtres anciennes et de limiter les pertes de chaleur.

L’importance de l’habillement des fenêtres

Lorsque l’on parle de l’isolation des fenêtres, il est un point qui est souvent sous-estimé et qui pourtant permet de faire d’importantes économies d’énergie : l’habillement. Une étude récente menée par l’université de Glasgow a ainsi déterminé que les pertes de chaleur par les fenêtres peuvent être diminuées de :

  • 14 % en utilisant des rideaux
  • 28 % en utilisant des stores intérieurs
  • 51 % en utilisant des volets

Sachant qu’il est très facile d’installer ces éléments, on comprend pourquoi les volets roulants sont devenus l’une des méthodes préférées des Français pour améliorer la performance énergétique de leur logement.

Comment le volet roulant permet de diminuer la consommation d’énergie

De même que le volet traditionnel, le volet roulant permet d’améliorer l’isolation des fenêtres en limitant les échanges d’air avec l’extérieur. Ceci s’avère particulièrement utile en hiver, mais aussi en été, pour éviter que l’air chaud et les rayons du soleil ne rendent l’intérieur suffocant.

Mais le volet roulant présente aussi de nombreux avantages sur le volet traditionnel :

  • Qu’il soit manuel ou motorisé, il est manipulé depuis l’intérieur et n’oblige pas à ouvrir les fenêtres, limitant ainsi les pertes de chaleur.
  • Le volet roulant encadre totalement l’ouverture de la fenêtre, tandis que les volets battants laissent passer l’air sur le périmètre.
  • Le tablier des volets roulants est isolant, avec un coefficient thermique bien supérieur aux volets traditionnels

On peut voir chez Domondo, un fabricant européen, que les volets roulants permettent à la fois d’emmagasiner la chaleur en hiver, et de l’éliminer en été. Ceci est possible grâce à une construction alvéolaire pour les tabliers en PVC, ou à l’utilisation d’un isolant intérieur pour les tabliers en aluminium.

Quelques conseils pour économiser l’énergie

Pour que votre facture de chauffage n’augmente pas cet hiver, voici quelques conseils pratiques bien utiles, à mettre en place facilement :

  • Assurez-vous que vos fenêtres sont bien calfeutrées, et posez un joint si ce n’est pas le cas
  • Limitez au maximum les ouvertures
  • Habillez vos fenêtres : les volets sont à privilégier, mais les stores et les rideaux sont utiles aussi
  • Fermez vos volets la nuit : ceux-ci conservent la chaleur lorsqu’ils sont fermés, pas ouverts !

Par ailleurs, n’hésitez surtout pas à combiner les différentes solutions possibles. Rien ne vous empêche de calfeutrer vos fenêtres ET de fermer les volets. De même, les fenêtres les plus modernes bénéficient elles aussi de l’installation de volets roulants pour arriver à des pertes de chaleur presque nulles.

Quelles aides pour financer ces travaux ?

La transition écologique et la sobriété énergétique sont des priorités pour les gouvernements européens en général et français en particulier, et de nombreuses aides ont été mises en place pour que les ménages puissent améliorer la performance de leur logement.

La plus connue est bien entendu MaPrimRenov », qui permet à tous les particuliers de bénéficier d’une subvention quand ils entreprennent des travaux de rénovation destinés à améliorer la performance énergétique de leur logement. Le montant de la prime varie en fonction des revenus et de la nature des travaux prévus.

Mais il existe aussi de nombreuses autres subventions, offertes par les administrations locales, les organismes officiels et même les fournisseurs d’énergie !

Un dernier mot

Chaque économie d’énergie compte et les « petites rénovations » comme l’installation de volets roulants ou le calfeutrage des fenêtres sont tout aussi importantes que les « gros travaux » d’isolation.

Plutôt que d’attendre des mois avant de remplacer vos fenêtres, mieux vaut donc prendre les devants en réalisant au plus vite ces petites améliorations. Vous continuerez à en bénéficier plus tard, quand vous aurez pu installer un double vitrage, et vous aurez déjà effectué d’importantes économies cet hiver !

Avatar photo

Michel Duchène

Je m'appelle Michel Duchène et je suis passionné par le bricolage, les travaux manuels et particulièrement le gros oeuvre. J'ai décidé de mettre mon expérience au service des internautes en créant mon blog. J'y partage mes astuces et mes conseils pour réussir vos travaux. J'ai toujours été passionné par le bricolage. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à faire des études d'ingénieur en bâtiment. Aujourd'hui, je suis à la tête d'une entreprise de construction et je continue à partager ma passion sur mon blog.

Voir les publications de l'auteur