Sécuriser sa maison pour prévenir les accidents domestiques

Sécuriser sa maison pour prévenir les accidents domestiques

Les accidents domestiques touchent chaque année autour de sept cent mille enfants de moins de six ans. Pour les éviter, des réflexes simples ou certaines installations peuvent diminuer favorablement les risques d’accidents.

Lieu à haut risque : les dangers de la cuisine

Les risques d’accidents sont nombreux : brûlures, coupures, intoxications… Afin d’éviter le pire, veillez à ranger vos produits d’entretien (liquide vaisselles, tablettes pour lave-vaisselle, etc.) dans des placards fermés et hors de portée des jeunes enfants. Pour être certain de ne pas contaminer la nourriture, séparez-les de vos denrées alimentaires. Afin de limiter le risque de coupures, il est essentiel de faire de même pour les couteaux. Le petit appareil électroménager doit être également hors de portée (robot mixeur, grille pain, presse agrume, etc.), le plus simple étant de le ranger débranché dans un meuble fermé ou en hauteur. Attention également à la hauteur des meubles et à leur position entre eux : les jeunes enfants en pleine découverte sensorielle du monde qui les entourent n’hésiteront pas à escalader sans crainte du danger pour se hisser jusqu’au plan de travail… Pour limiter les brûlures, veillez à contrôler régulièrement la température des systèmes de chauffage après utilisation. Assurez-vous qu’ils soient complètement éteints. Certains fours disposent d’une double paroi qui limite la diffusion de chaleur à l’extérieur pour une sécurité optimale. De la même manière, les plaques à induction cessent d’être chaudes dès le retrait de l’ustensile de chauffage, à la différence de la vitrocéramique qui reste chaude un bon moment, sans pour autant que cela soit visible autrement que par le petit voyant.

Prévenir les chutes : attention à la marche !

Les chutes sont responsables de plus de 70% des causes d’accidents et leur prévention est la plus difficile. En effet, un peu d’inattention ou une mauvaise gestion de la force dans un geste quotidien sont parfois les seules causes d’une chute. Pour ne pas augmenter les risques, voici quelques conseils. Tout d’abord, dégagez les lieux de passage : les couloirs, les entrées, les paliers, ou pire, les escaliers sont des zones exiguës où circuler peut être compliqué, surtout à plusieurs. La tâche peut même relever du challenge lorsqu’on circule les bras chargés dans un espace encombré de petits meubles, d’objets de déco, etc. Un espace dégagé offrira un plus grand confort pour se mouvoir dans ces zones qui ne sont que des points de passage ! Dans le reste de la maison, arrangez votre mobilier pour espacer les coins saillants des meubles. Vous limiterez les risques de vous cogner. De même, ne laissez pas traîner d’objets au sol : les glissades sont vite arrivées.
Tout comme dans la cuisine, les jeunes enfants qui ne connaissent pas le danger s’aventureraient bien dans vos escaliers tout seuls. Afin de minimiser ces explorations risquées, pensez à installer des petites barrières mobiles en haut et en bas de chaque escalier.

Le système électrique : coucou les incendies !

Les défaillances dans les systèmes électriques sont souvent à l’origine des départs d’incendie. Afin d’en limiter les risques, pensez à faire contrôler votre système de chauffage régulièrement par un professionnel qualifié. Evitez aussi de multiplier les branchements de rallonges ou de multiprises. Il est d’ailleurs fortement déconseillé de les associer entre elles. Veillez à installer un détecteur de fumée (obligatoire). Enfin, pensez à débrancher les appareils électriques non utilisés.

Lien pour marque-pages : Permaliens.