Travaux

Qu’est-ce qu’un démonte-palette, et comment en fabriquer ?

Par Michel Duchène , le lundi, 2 janvier 2023, 14h46 , mis à jour le lundi, 2 janvier 2023, 14h48 - 7 minutes de lecture
démonte-palette

Un démonte-palette est un outil utilisé pour démonter des palettes en bois. Il se compose généralement d’un manche en bois et de plusieurs lattes en bois qui sont placées de manière à chevaucher les lattes de la palette. L’outil est utilisé en le plaçant sur la palette et en utilisant le manche comme levier pour décoller les lattes de la palette des clous ou des vis qui les maintiennent en place. Les démonte-palettes sont souvent utilisés dans les entrepôts et les usines pour démonter rapidement et facilement les palettes en bois afin de récupérer le bois pour d’autres utilisations.

Comment faire un démonte-palette DIY ?

  1. Rassemblez les matériaux : Vous aurez besoin d’une scie, d’une perceuse, d’un marteau, de clous, de vis et de bois. Vous pouvez utiliser de vieilles palettes pour la structure principale du démonteur, mais vous devrez acheter du bois supplémentaire pour la poignée et toutes les pièces de renfort dont vous pourriez avoir besoin.
  2. Coupez la palette : Utilisez la scie pour découper soigneusement la palette en lattes individuelles. Veillez à porter des lunettes et des gants de protection pendant cette opération.
  3. Assemblez la poignée : Coupez deux morceaux de bois à la longueur souhaitée pour la poignée. Percez des trous au centre de chaque pièce, puis assemblez-les à l’aide de vis.
  4. Fixez la poignée aux lattes : Clouez les lattes à la poignée, en les positionnant de manière à ce qu’elles se chevauchent légèrement. Cela donnera au démontable une force et une stabilité supplémentaires.
  5. Ajoutez des pièces de renfort : Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des pièces de renfort supplémentaires à la poignée pour la rendre encore plus solide. Ceci est particulièrement important si vous prévoyez d’utiliser le démonteur pour retirer les clous de palettes lourdes ou en bois dur.
  6. Testez le démonteur : Une fois que vous avez fini de construire le démonteur, testez-le sur quelques palettes pour vous assurer qu’il est assez solide pour faire le travail. S’il semble trop fragile, ajoutez des pièces de renfort jusqu’à ce qu’il soit solide.

Avec un peu de temps et d’efforts, vous pouvez construire votre propre démonteur en suivant ces étapes simples. Veillez simplement à faire preuve de prudence et à suivre les protocoles de sécurité appropriés lorsque vous travaillez avec des outils.

Comment utiliser un démonte-palette ?

  1. Placez la palette sur une surface stable : Assurez-vous que la palette est placée sur une surface plane et stable avant de commencer. Vous éviterez ainsi que la palette ne se déplace ou ne bascule pendant que vous travaillez.
  2. Positionnez l’appareil de démontage : tenez l’appareil de démontage de manière à ce que les lattes soient positionnées contre les lattes de la palette. Les lames du démonteur doivent chevaucher légèrement les lames de la palette.
  3. Faites levier sur le désassembleur : Tirez lentement et prudemment le démontage contre la palette, en utilisant la poignée comme point d’appui. Les lattes de la palette doivent alors commencer à se détacher des clous qui les maintiennent en place.
  4. Retirez les clous : Une fois les lattes séparées, utilisez un marteau ou un levier pour retirer les clous restants. Veillez à porter des gants et des lunettes de protection pendant cette opération.
  5. Démontez le reste de la palette : Répétez le processus jusqu’à ce que vous ayez désassemblé la palette entière. Une fois que toutes les lattes ont été retirées, la palette doit être entièrement démontée.

L’utilisation d’un démonteur peut rendre le processus de démontage des palettes beaucoup plus facile et plus efficace. Veillez simplement à respecter les protocoles de sécurité appropriés lorsque vous travaillez avec des outils et faites attention à ne pas endommager les lattes ou la poignée du démonteur.

Les démonte-palette pour professionnels

Le démantèlement des palettes usagées et de rebut pour récupérer et recycler le bois est une tâche essentielle pour les opérations de recyclage des palettes.

Le démantèlement des palettes fournit un flux régulier de matière première pour le stock de réparation destiné à la remise à neuf des palettes, pour l’assemblage de palettes « combinées » composées de bois neuf et usagé et pour la construction de palettes composées à 100 % de matériaux recyclés.

Les fournisseurs de machines ont développé quelques types de démanteleurs de palettes au fil des ans. Les démonteurs à scie à ruban sont probablement les plus courants, suivis des démonteurs rotatifs ou à cisaille. Un troisième type utilise un levier pour tirer les planches de pont des longerons.

Les démonteurs à scie à ruban sont équipés d’une lame de scie à ruban jetable, rapide et coupant le métal. L’ouvrier tire la palette vers lui, vers la lame, qui coupe les clous et sépare les planches de terrasse des longerons. L’ouvrier retourne la palette pour terminer le processus. Les machines peuvent être configurées pour être utilisées par une ou deux personnes.

Le démontage de palettes sur une scie à ruban est probablement le travail le plus éprouvant physiquement par rapport aux autres types de démonteurs, car l’ouvrier doit tirer la palette vers la lame et la retourner.

Les démonteurs rotatifs ou à cisaillement sont équipés d’un ensemble de plaques d’acier circulaires qui séparent les planches du pont et les longerons lorsque la palette est poussée mécaniquement à travers les « têtes » des plaques d’acier. Ce type de machine ne nécessite qu’un seul opérateur.

Le démonteur effectue tout le travail de séparation du bois, mais comme pour la scie à ruban, l’ouvrier doit toujours retourner la palette pour terminer le processus.

La machine à levier est actionnée par un système pneumatique. Comme la machine rotative ou la cisaille, la machine effectue le travail de séparation du bois, mais le travailleur doit toujours introduire la palette dans l’équipement et la retourner pour terminer le processus.

Les facteurs à prendre en compte pour déterminer le type de machine à acheter sont le prix, la main-d’œuvre, la production prévue, les performances, la qualité du produit final et l’entretien, y compris le coût des lames de scie à ruban.

Les fabricants et les fournisseurs proposent diverses options et modèles de recycleurs. Il s’agit notamment de machines dotées d’une table ou d’une surface pouvant accueillir des palettes de différentes tailles, d’options de puissance, de différents systèmes (pneus ou roues en acier) pour faire fonctionner les lames de scie à ruban, etc. Certains fournisseurs proposent des scies à ruban avec une hauteur de table réglable et un protège-lame.

Certains modèles peuvent être dotés d’une auge ou d’une autre caractéristique permettant aux matériaux récupérés de glisser ou de tomber de la machine vers une zone où ils seront accumulés. Ils peuvent être configurés avec des convoyeurs pour que le bois soit automatiquement emporté. Par exemple, le démonteur peut être configuré avec un convoyeur pour transporter le bois directement vers une scie à découper pour le couper à la longueur voulue. Certains fabricants proposent des modèles portables et remorquables qui peuvent être facilement transportés chez le client pour effectuer le démontage sur place.

Des convoyeurs et d’autres équipements peuvent être ajoutés pour amener les palettes au démonteur, éliminant ainsi la main-d’œuvre nécessaire pour tirer manuellement les palettes d’une pile, une par une, et les placer sur la machine. Des basculeurs, des dépileurs ou des distributeurs et d’autres équipements peuvent amener la palette au poste de travail au même niveau que la machine, éliminant ainsi le travail pénible de soulèvement et de transport des palettes. Ces options peuvent automatiser les tâches et réduire la main-d’œuvre. En éliminant les étapes inutiles, ces options peuvent améliorer l’efficacité et la production, ainsi que réduire le travail et la fatigue des ouvriers.

 

Avatar photo

Michel Duchène

Je m'appelle Michel Duchène et je suis passionné par le bricolage, les travaux manuels et particulièrement le gros oeuvre. J'ai décidé de mettre mon expérience au service des internautes en créant mon blog. J'y partage mes astuces et mes conseils pour réussir vos travaux. J'ai toujours été passionné par le bricolage. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à faire des études d'ingénieur en bâtiment. Aujourd'hui, je suis à la tête d'une entreprise de construction et je continue à partager ma passion sur mon blog.

Voir les publications de l'auteur