Que vous créiez un meuble saisissant ou que vous prépariez une planche brute pour un travail de menuiserie de finition, commencer par une planche d’épaisseur uniforme vous prépare à un bon résultat. Une raboteuse vous aide à égaliser une pièce de bois pour en faire une planche d’une épaisseur exactement identique partout. Une planche correctement rabotée est complètement plane des deux côtés, ce qui élimine les aspérités ou les restes d’écorce. Les raboteuses portatives sont utiles pour les applications hors site, tandis que les raboteuses fixes fonctionnent bien dans les ateliers de menuiserie et les opérations à grande échelle.

Si vous êtes novice dans le travail du bois ou si vous venez d’apprendre à utiliser des raboteuses, le choix de la bonne raboteuse dépend vraiment de quelques facteurs propres à chaque personne. Des choses simples comme le type de raboteuse que vous êtes le plus susceptible d’utiliser, l’usage que vous en ferez, le budget et l’espace dont vous disposez dans votre atelier pour la stocker.

Tout savoir sur les raboteuses à bois

En termes simples, une raboteuse est un outil de travail du bois qui peut être utilisé pour produire des planches d’épaisseur uniforme qui sont également totalement plates des deux côtés. Alors que la raboteuse à bois traditionnelle était plutôt un outil à main, les raboteuses électriques modernes sont équipées d’une plate-forme de rabotage permettant des ajustements d’épaisseur rapides et précis et peuvent être contrôlées manuellement ou électroniquement.

Une raboteuse manuelle serait destinée aux petits projets, une raboteuse électrique aux projets plus importants ou réguliers en raison de sa vitesse et les raboteuses stationnaires sont destinées aux travaux lourds qui nécessitent beaucoup plus d’espace.

Usages prévus

Les raboteuses à bois se déclinent en nombreux types et modèles. Commençons par la raboteuse à main, c’est un appareil portable qui compte parmi les modèles les plus anciens que vous avez probablement vus dans une exposition d’antiquités.

Contrairement aux raboteuses stationnaires, où vous introduisez le bois dans la raboteuse, une raboteuse portative nécessite que vous mettiez le bois en place pour pouvoir manipuler la raboteuse. La plupart des raboteuses à main sont aujourd’hui électriques, alors que les modèles plus anciens et anciens fonctionnent uniquement par la pression de la main et du bras de l’utilisateur.

On entend souvent parler des raboteuses stationnaires. Pour utiliser cet accessoire,  placez une planche plate sur la table de la raboteuse ou sur la surface de travail sur laquelle elle est posée. Après avoir pris des mesures de sécurité, mettez la raboteuse en marche. Commencez à pousser la planche dans la raboteuse.

Presque immédiatement, le rouleau d’alimentation de la raboteuse prend le relais, tirant la planche à travers la machine. Pendant que la planche se déplace dans la raboteuse, la tête de coupe rotative retire une quantité prédéterminée de bois de la planche. Comme toutes les raboteuses sont limitées dans la quantité de bois qu’elles peuvent enlever en une seule fois, vous devrez probablement faire plus d’un passage pour obtenir l’épaisseur de planche que vous voulez.

Comment utiliser une raboteuse à bois ?

En gros, il faut d’abord régler la profondeur de coupe, soit en ajustant le porte-outil/tambour, soit la plate-forme de rabotage, puis mettre la machine en marche. Ensuite, lorsque vous faites avancer une planche dans la machine, elle est transportée par le rouleau d’alimentation et placée sous les lames à rotation rapide du tambour de rabotage. À l’autre extrémité, le rouleau de sortie fait systématiquement sortir la section terminée de la planche de la machine, ce qui permet d’obtenir une réduction régulière et constante de l’épaisseur de la planche en un rien de temps.

Un opérateur qualifié de raboteuse à bois donne une nouvelle vie aux déchets de bois en rasant les rainures ou les saillies indésirables. Utilisez chaque pièce de bois modifiée seule ou collez-la à d’autres pièces rabotées pour obtenir une planche ou un bloc plus épais. Si les planches ou les blocs collés glissent en séchant et donnent des joints légèrement irréguliers, utilisez une raboteuse pour rendre la surface à nouveau uniforme.

Si vous prévoyez de fabriquer des planches à découper, des sculptures sur bois ou d’autres objets d’artisanat, gagnez du temps en taillant les planches à l’aide d’un rabot. Une raboteuse permet également de travailler rapidement le bois de récupération, qui est souvent une denrée précieuse pour la construction et l’ameublement. Après avoir retiré les vis ou les clous, utilisez la raboteuse pour créer une planche de l’épaisseur et de l’attrait voulus.

Exigences d’utilisation d’une raboteuse à bois

Pour réussir vos travaux de rabotage, plusieurs critères entrent en jeu:

Une formation adéquate

Bien qu’une raboteuse à bois s’avère être un outil pratique pour les travaux de menuiserie, ce n’est pas quelque chose avec lequel on peut commencer à travailler tout de suite. Lorsque les raboteuses sont utilisées par un personnel inexpérimenté, elles provoquent des arrachages, des bribes et des plans inclinés à la surface de la planche, ce qui ne fait qu’augmenter la durée du travail et le coût total d’un projet. Par conséquent, prenez le temps de bien comprendre les aspects opérationnels de cette machine et mettez en pratique ce que vous avez appris avec des planches inutilisées dans votre atelier avant de commencer à l’utiliser pour un nouveau projet de travail du bois.

Où un rabot s’avère-t-il utile ?

En utilisant une raboteuse d’épaisseur, vous pouvez prendre des pièces de bois irrégulières et en ajuster l’épaisseur en fonction des besoins de votre projet. Ainsi, vous pouvez acheter n’importe quelle épaisseur de bois à la scierie et, tant qu’il est de bonne qualité, vous pouvez toujours le passer dans une raboteuse et obtenir l’épaisseur requise. En fait, les experts utilisent de petits blocs bruts et les introduisent en groupe dans la raboteuse pour obtenir des mandrins de pont parfaits en peu de temps.

Pour les projets qui nécessitent de joindre deux bords, une raboteuse peut être très pratique. Avec suffisamment de pratique, vous pourriez facilement biseauter un bord de porte avec une précision de 5 degrés en intégrant un guide réglable sur la machine. Ce processus de biseautage des bords de porte sans charnière permet aux portes de s’ouvrir et de se fermer en douceur sans claquement ni coincement.

Réussir ses projets de rabotage

Comme tous les travaux de bricolage, avant de vous lancer dans vos rabotages, vous devez répondre à quelques questions.

Quel type d’atelier convient le mieux à mon domicile ?

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux types de raboteuses manuelles qui font toutes un travail différent, donc cela dépend vraiment de ce que vous voulez réaliser. Cependant, si vous prévoyez de faire un grand nombre de travaux de taille moyenne qui ne nécessitent pas trop de détails complexes, alors il vaut mieux vous tourner vers une raboteuse électrique.

Celles-ci existent en différentes formes et tailles, mais sont si flexibles dans leur utilisation que vous n’aurez jamais besoin d’en acheter qu’une seule pour répondre à tous vos besoins en matière de menuiserie. Idéale pour des projets comme le rabotage de votre propre table, une raboteuse électrique à main peut réaliser la plupart des finitions et peut être adaptée.

Elles ne prennent pas non plus trop de place dans votre atelier. Toutefois, pour les travaux vraiment importants ou si vous devez raboter régulièrement des planches ou des portes, il est préférable d’opter pour une raboteuse de table.

Celles-ci nécessitent évidemment beaucoup plus d’espace, car elles sont fixées sur leur propre table, vous devez donc en tenir compte, et de ce fait, elles sont loin d’être aussi flexibles pour être utilisées sur des projets plus petits. Si vous travaillez beaucoup sur de grandes planches, c’est le type de raboteuse qui vous convient.

Quelle combinaison choisir pour mes raboteuses

Cela dépend vraiment de l’espace dont vous disposez et des projets que vous voulez réaliser, mais pour le menuisier bricoleur moyen, qui fait peut-être du recyclage et crée de petits meubles à la maison, la combinaison idéale serait de disposer d’un certain nombre de petites raboteuses manuelles spécialisées, destinées aux travaux très délicats et de petite taille, en combinaison avec une raboteuse manuelle électrique sans fil de largeur de lame moyenne, qui peut être utilisée pour pratiquement tout le reste.

Si vous n’avez pas de place pour une raboteuse stationnaire, ou si vous ne l’utilisez qu’occasionnellement, cela ne vaut probablement pas la peine d’y consacrer de l’argent, car vous pouvez toujours en louer une, ou demander à un magasin de bois de raboter les planches pour vous avant de les sortir du magasin.

Même le vieux bois peut être récupéré et réutilisé dans de nouveaux projets en utilisant les qualités d’aplatissement d’une raboteuse à bois. Bien sûr, les puristes de la menuiserie vous diront rapidement que cela peut entailler les lames et tuer leur tranchant. Cependant, étant donné le coût croissant du bois de qualité, le recyclage du vieux bois se présente comme une solution rentable et si cela signifie remplacer un jeu de lames au carbure de temps en temps, vous pouvez désormais faire des économies dans le processus !