Quels éléments de sécurité inclure pour sa piscine ?

Quels éléments de sécurité inclure pour sa piscine ?

Pour minimiser les risques d’accident et de noyade des jeunes enfants, il est désormais obligatoire depuis la loi de 2003 pour les propriétaires de piscine d’installer des dispositifs de sécurité. Ces derniers concernent toutes les piscines semi-enterrées ou enterrées. Les bassins nouvellement construits après 2004 doivent se conformer à cette obligation. Les éléments de sécurité à installer doivent également respecter les normes de sécurité en vigueur. Quels sont donc ces dispositifs de sécurité à mettre en place ?

Dispositifs de sécurité : quels bassins sont concernés ?

Les dispositifs de sécurité concernent tous les bassins en plein air, enterrés complètement ou partiellement, les bassins familiaux et privatifs d’hôtels, de campings ou de villages de vacances. En revanche, les piscines posées sur le sol, hors-sol ou encore les modèles gonflables ne sont pas concernés par ces dispositifs de sécurité.

Les installations doivent respecter certaines normes. Celles-ci ont été définies par l’AFNOR ou l’Association française de normalisation pour les rendre plus efficaces. Vous pouvez installer vous-même les dispositifs de sécurité ou faire appel à un professionnel. Si vous effectuez l’installation, assurez-vous que celle-ci ne soit pas une source de blessure pour tous les utilisateurs du bassin.

Quels sont les différents dispositifs de sécurité ?

Vous avez le choix entre plusieurs solutions pour sécuriser votre bassin.

L’abri de piscine

C’est la première option qui s’offre à vous pour assurer la sécurité piscine. Cette installation couvre le bassin. Une fois fermé, personne n’aura pas accès à la baignade. L’abri doit respecter la norme NF P90-309. En effet, les modèles qui respectent cette norme sont beaucoup plus robustes et plus résistants, avec une fermeture assez complexe à ouvrir pour un enfant de 5 ans. Des sites comme aladdinconcept.com proposent différents modèles d’abri au choix. Outre son rôle de sécurité piscine, ce dispositif permet aussi un gain thermique intéressant. Ce qui prolonge votre période de baignade.

La barrière de protection

Ce dispositif permet de prévenir les accidents de noyade chez les enfants de moins de cinq ans. Il empêche l’enfant de tomber dans le bassin si les parents sont occupés. La barrière de protection doit mesurer 1.10 mètre de haut et doit être installée autour du bassin. Elle doit également respecter les normes NF P90-306.

Les systèmes d’alarme sonores

Les alarmes sonores aussi sont une alternative pour prévenir les accidents. Elles envoient des alertes dès qu’il y a une chute dans l’eau. Il existe également des alarmes immergées qui balisent le bassin avec une lumière infrarouge. Ce type d’alarme s’active dès qu’il y a une présence sur le rebord de la piscine. Il faut empêcher les enfants de moins de cinq ans d’avoir accès aux commandes d’activation et de désactivation.

Les bâches et couvertures

Enfin, vous avez les bâches et couvertures. Ces deux dispositifs empêchent les enfants de s’immerger involontairement dans le basin parce qu’ils ont voulu rattraper un jouet par exemple. Ils doivent normalement supporter le poids d’une adulte de 100 kg, et respecter la norme NF p90-308.

Lien pour marque-pages : Permaliens.