Pour les amateurs de jardinage, le mois de mars est un moment attendu dans l’année. Les journées douces et les giboulées redonnent peu à peu vie au jardin. La sève remonte et les premiers bourgeons apparaissent. Alors comment préparer ses plantations pour en profiter jusqu’à la fin de la belle saison ?

Le taillage

Arbustes, haies, rosiers, mars est le bon moment pour élaguer et redonner forme à tout cela. Une bonne taille permet aux plantes de bien repousser et de retrouver leurs éclats. Pour les arbustes, attention à ne tailler uniquement ceux qui ne fleurissent pas au printemps. Pour ces derniers, il faut attendre encore quelques mois que leur floraison se terminent. Pour les haies et les buissons foisonnants, c’est le moment de leur redonner forme pour contrôler la repousse. La première taille est la plus importante car elle permet de bien rééquilibrer les buissons. Si cette première taille est correctement effectuée, un simple petit rafraîchissement de temps en temps suffit pour le reste de la saison.

Le bêchage

Le mois de mars est aussi le bon moment pour préparer les futurs massifs. Pour bien préparer la terre, désherbez soigneusement votre parcelle, puis retournez la terre. Cela permettra de l’aérer et d’enfouir les mauvaises herbes pour en éviter la repousse. Vous pouvez également en profiter pour pailler la terre afin d’isoler les éventuelles racines de mauvaises herbes de la lumière du soleil. Il existe plusieurs solutions végétales ou minérales : chanvre, écorces, ardoises… il y en a pour tous les goûts et tous les jardins. Pour la pelouse, mars est souvent synonyme de première tonte. Cela permet aussi de faire un petit bilan sur l’état du tapis herbeux : en cas de trous, vous pouvez semer pour pouvoir profiter dès le printemps d’une pelouse bien fournie.

La protection contre les parasites

Afin de garantir la bonne tenue de vos plantes, il est nécessaire de les traiter contre les parasites comme les champignons. La bouillie bordelaise par exemple, utilisée en agriculture biologique peut être appliquée à cette période. Attention toutefois : si les champignons sont déjà là, elle s’avère pratiquement inefficace. Les maladies peuvent aussi être transmises par les outils de coupe. Vous pouvez les désinfecter régulièrement (notamment avant la première taille) afin de limiter le risque de transmission.

Et côté plantation ?

Dès le mois de mars, on peut commencer à semer et à planter. Une fois que votre jardin est prêt, penchez-vous sur la question : le semis et la récolte sont souvent les instants de jardinage les plus appréciés, alors pourquoi s’en priver ? Du côté des légumes-fruits, on peut dès lors planter aubergines et tomates en pleine terre si le climat le permet. Sur la côte atlantique, c’est le moment de planter des artichauts. Partout en France, on peut commencer à piquer les laitues, le cerfeuil (attention à l’ensoleillement). Certaines variétés de pommes de terre peuvent également être plantées. Selon la variété, on s’assurera de la bonne richesse de la terre et du bon taux d’humidité. Enfin, les bulbes d’ail, les oignons ou les échalotes peuvent aussi être plantés dès le mois de mars.

A vos outils !