Maisons écologiques

Isolation des combles : quel isolant choisir ?

Le octobre 11, 2020
Isolation des combles

Si les combles sont un point de perte de chaleur important en hiver, et peuvent se transformer en véritable four l’été, c’est parce que tous les murs sont en contact avec l’air extérieur. Ils sont donc très sensibles aux variations de température de l’extérieur. De la même manière, vous réduisez les frais de chauffage en économisant l’énergie nécessaire pour les chauffer et préservez ainsi l’environnement. En isolant vos combles, une température interne constante est donc garantie.

Différence entre l’isolation des combles aménagées et des combles perdues

Pour l’isolation des combles aménagées, il est préférable d’opter pour une isolation que l’on va qualifier de « sous les rampants ». Cela signifie que l’on va poser des panneaux d’isolation comme la laine de roche ou de verre sous les pentes du toit et qui seront ensuite fixées ensuite ensemble, en générale via une couture. Pour rendre ces combles aménagés plus esthétiques, les panneaux d’isolation sont dans la plupart des cas revêtus de plaques de plâtre BA13. Cela permettra de renforcer l’isolation et d’améliorer en même temps l’esthétique du lieu.

Dans le cas de l’isolation des combles perdues, gonfler les flocons d’isolation reste la solution la plus économique. Elle est simple et rapide à mettre en place et vous évitera des désagréments liés à d’autres solutions plus complexes.

Isolation des combles par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Si vous choisissez l’isolation de vos combles par l’extérieur, qui améliorera de manière générale le comportement thermique de votre habitation, le bardage ventilé reste la solution la plus adaptée. Il résiste mieux aux ravages du temps, mais doit respecter les prescriptions techniques des produits de bardages utilisés.

Sont coût est en revanche en général plus élevé que celui de l’isolation par l’extérieur.

Pour ce qui est de l’isolation des combles par l’intérieur, elle améliorera également l’isolation acoustique de vos combles mais réduira l’espace habitable. Attention à porter attention à certains points précis de déperdition de chaleur.  C’est en général plus simple à mettre en œuvre que l’isolation par l’extérieur.

Épaisseur d’isolant la plus adaptée à l’isolation des combles

L’épaisseur utilisée changera en fonction du type d’isolant que vous aurez choisi. De manière générale, mieux vos combles seront isolées (avec l’épaisseur la plus optimisée en fonction du type de matériaux) plus l’investissement  sera rentable dans le temps.

Les différentes solutions d’isolation possibles :

Laine de verre :

  • + Peu cher
  • + Facile à découper
  • + Très bon isolant
  • + Hydrophile
  • – Pas aussi isolant que l’ouate de cellulose

La laine de verre pour l’isolation des combles est l’isolant le plus utilisé et bénéficie d’un très bon rapport qualité d’isolation / prix.

Laine de roche :

  • + Meilleure durabilité de l’isolation
  • + Efficace en toute saison
  • + Naturelle à 98%
  • – Mois souple que la laine de verre
  • + 100% naturel
  • + Écologique
  • + Meilleure résistance thermique que la laine de verre
  • – Cher

Isolant thermo-réflecteur

  • + Léger
  • + Peu épais
  • + Résistant à l’humidité et aux rongeurs
  • + Facile à poser
  • – Isolation phonique faible

Laine minérale soufflée (permet d’atteindre les endroits inaccessibles) :

  • + Isolation phonique
  • + Peu d’ajout de poids sur les combles
  • + Imputrescible
  • + Isolation homogène
  • – Dépends du type de laine utilisé
  • – Non recommandé pour les espaces habitables
  • – Perte d’efficacité avec le temps (tassage)

Aides financières de l’État pour l’isolation des combles

L’état propos différentes aides pour vous permettre d’isoler vos combles :

Les primes de L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Le montant varie de 1600 à 2000€ en fonction de votre revenu et peut être complétée par la collectivité locale où est présent le logement.

L’éco-prêt à taux zéro (PTZ)

Entre 7000€ et 30000€ selon les travaux, comme son nom l’indique, un prêt à taux zéro destinés à la rénovation énergétique des habitations.

Le pacte énergie solidarité

Parfois nommée « isolation des combles à 1€ » (pour les ménages les plus modestes, pour moins de 50m²). Les travaux sont financés par les fournisseurs d’énergie via les certificats d’économique d’énergie, dont une part du financement doit être consacré aux ménages à faible revenu pour leur permettre de réaliser des économies d’énergie.