Travaux

Fosse toutes eaux et micro-station : comment les distinguer ?

Le décembre 13, 2021
micro station de relevage des eaux usées

Lorsqu’une collectivité ne possède pas de réseaux de raccordement au tout-à-l’égout, les particuliers doivent trouver d’autres solutions. Parmi elles, la fosse toutes eaux et la micro-station. Certaines différences entre ces deux systèmes sont à prendre en compte afin de choisir celui qui conviendra le mieux à votre logement.

Comment distinguer fosse toutes eaux et micro-station ?

La micro-station et la fosse toutes eaux sont deux systèmes d’assainissement non collectif, mais chacune a ses propres caractéristiques.

La fosse toutes eaux, pour un pré-traitement des eaux usées

La fosse toutes eaux assure le prétraitement des eaux usées domestiques. Ce type de fosse est autorisé par la réglementation et a plusieurs fonctions :

  • Collecter et retenir les eaux ménagères domestiques ainsi que les matières polluantes.
  • Permettre le traitement ultérieur des matières solides en les liquéfiant.
  • Retenir les matières flottantes et solides.

Les eaux usées sont acheminées via des canalisations jusqu’à une cuve en béton ou plastique. Les particules les plus lourdes doivent se poser au fond de celle-ci par décantation, alors que les particules plus légères flottent à la surface. Les eaux usées sont ensuite filtrées et les résidus solides retenus.

La micro-station, un système adapté pour les petites surfaces

La micro-station est particulièrement adaptée aux terrains ayant de petites surfaces. L’encombrement est assez réduit et elle n’exige pas de gros travaux pour son installation. Il faut cependant veiller à l’entretenir de manière régulière. La micro-station possède plusieurs compartiments, permettant de réaliser un prétraitement, un traitement puis l’évacuation des eaux usées. Pour en savoir plus sur les différents modèles de stations de relevage, il est possible de contacter des professionnels sur Internet ou en magasin.

Les différences entre les deux systèmes

La fosse toutes eaux, contrairement à la micro-station, fonctionne sans électricité et n’a besoin d’aucune fréquence dans son utilisation. Elle est, en moyenne, moins coûteuse que la micro-station. Il est possible de l’utiliser de manière intensive une partie de l’année et moins le reste du temps, contrairement à la micro-station qui fonctionne via électricité. Cette dernière est, par exemple, déconseillée pour les résidences secondaires ou les logements saisonniers.

Quelles aides pour installer un système non-collectif ?

Si vous devez installer un système de traitement des eaux usées non collectif, vous avez la possibilité de bénéficier d’aides. La TVA est à taux réduit sur la main-d’œuvre et les travaux et vous pouvez prétendre à l’éco prêt à taux zéro. L’ANAH peut aussi vous subventionner et il peut être intéressant de se renseigner auprès de sa mairie pour savoir si des aides sont mises en place.

2021 10 12 10h14 08

Guillaume A, responsable du site, passionné de déco et bricoleur occasionnel, je réalise la majeure partie de mes travaux chez moi. Je me suis auto-formé en bricolage à l’aide de divers webséries, ce qui me permet aujourd’hui de vous dispenser mes humbles conseils. Vous pouvez me contacter sur Twitter, mais privilégiez le formulaire du site.