Jardin

Comment fabriquer un support ou une palissade pour kiwi ?

Par Michel Duchène , le jeudi, 29 septembre 2022, 13h33 , mis à jour le jeudi, 29 septembre 2022, 13h35 - 3 minutes de lecture
support-kiwi

Les kiwis (Actinidia) sont l’une des vignes comestibles les plus ornementales, avec leurs tiges rouges duveteuses et leurs feuilles en forme de cœur. Ce sont de grandes vignes à feuilles caduques qui peuvent être cultivées en France selon la variété. Les kiwitiers adultes peuvent peser plusieurs centaines de kilos lorsqu’ils sont chargés de fruits et nécessitent une structure exceptionnellement solide pour supporter ce poids. Le système de palissage le plus courant pour les kiwis est un treillis en « T ».

  1. Creusez deux trous pour les deux poteaux principaux du treillis à environ 15 pieds de distance. Utilisez des poteaux de 10 pieds et faites des trous d’environ 36 pouces de profondeur et 12 pouces de diamètre.
  2. Mélangez une gâchée de béton, demandez à quelqu’un de tenir les poteaux au milieu des trous, et versez le béton dans les trous. Les bords des deux poteaux doivent être parallèles l’un à l’autre. Utilisez un niveau pour vous assurer que les poteaux sont parfaitement droits. Laissez le béton durcir pendant 24 heures.
  3. Coupez deux morceaux de deux par quatre en longueurs d’un mètre. Fixez-en un au sommet de chaque poteau à l’aide de quatre vis à bois de 3 pouces. Les planches de deux pouces sur quatre doivent être centrées sur chaque poteau pour former deux T parallèles qui se font face.
  4. Percez des avant-trous à travers les deux planches de 2 x 4, à cinq endroits régulièrement espacés sur toute leur longueur. Les trous doivent se trouver sur le côté des planches qui se font face. Vissez les crochets à œil dans chaque trou pilote.
  5. Coupez cinq morceaux de fil d’acier de calibre 8 . Passez une extrémité de chaque fil à travers un côté d’un serre-fil, pliez-le dans l’autre sens et passez-le à travers l’autre côté pour former une petite boucle. Serrez les serre-fils et placez les boucles de fil sur chacun des cinq crochets à œil de l’un des poteaux en T. 6.
  6. Défaites cinq tendeurs de manière à ce qu’ils soient aussi longs que possible et accrochez-en un à chacun des crochets à œil de l’autre deux-pièces en quatre. Prenez l’extrémité libre de l’un des fils, passez-la dans un côté du serre-fil, passez-la dans le crochet d’un des tendeurs et repassez-la dans l’autre côté du serre-fil. Tirez le fil à la main pour qu’il soit aussi tendu que possible et serrez le serre-fil. Répétez la procédure avec chacun des fils restants de manière à ce qu’ils soient parallèles entre eux entre les poteaux. Serrez les tendeurs de chaque fil jusqu’à ce qu’ils soient aussi tendus que possible. Coupez les morceaux de fil en excès.
  7. Coupez une pointe à l’extrémité d’un morceau de bois. Enfoncez l’extrémité pointue dans le sol à mi-chemin entre les deux poteaux, directement sous le fil du milieu, en l’enfonçant à l’aide d’une masse. Utilisez une agrafe de clôture en forme de U pour fixer le fil central au poteau.
  8. Plantez le kiwi à la base du poteau central. Faites-le grimper le long du poteau et sélectionnez deux tiges latérales principales pour les faire grimper le long du fil central dans chaque direction comme cordons permanents de la vigne de kiwi. Avec le temps, les autres fils soutiendront les nombreuses vignes latérales fructifères du kiwi.

 

Avatar photo

Michel Duchène

Je m'appelle Michel Duchène et je suis passionné par le bricolage, les travaux manuels et particulièrement le gros oeuvre. J'ai décidé de mettre mon expérience au service des internautes en créant mon blog. J'y partage mes astuces et mes conseils pour réussir vos travaux. J'ai toujours été passionné par le bricolage. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à faire des études d'ingénieur en bâtiment. Aujourd'hui, je suis à la tête d'une entreprise de construction et je continue à partager ma passion sur mon blog.

Voir les publications de l'auteur