Travaux

Comment choisir son logiciel de devis quand on travail dans le bâtiment ?

Le juillet 13, 2021
7aac873cdb82db44f9e40bd1946235d4.jpg

L’entrepreneuriat est un domaine où la productivité constitue un indicateur important pour la réussite d’une agence. Les travaux de bureaux par exemple doivent être exécutés suivant un délai court et de manière efficace. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire usage d’outils convenables comme un logiciel de devis de facture bâtiment. Voici quelques astuces pour sélectionner le meilleur logiciel de facturation.

Tenir compte de l’ergonomie et de la prise en main

La sélection d’un bon un logiciel pour les pros du BTP est conditionnée entre autres, par la prise en compte d’un certain nombre de paramètres comme l’ergonomie et l’aisance que vous pourrez éprouver dans la maîtrise de cette application. En effet, les logiciels de devis de facture bâtiment sont difficiles à utiliser, ce qui constitue un handicap à leur achat.

L’idée qui motive l’achat de ces types d’outils est de gagner du temps et non en perdre. La maîtrise des fonctionnalités de ces instruments de travail est donc un critère capital pour une bonne sélection. Il faudra également accorder un grand prix à l’interface intuitif dont les rouages sont simples à comprendre. L’autre détail à contrôler est la présence d’un appui technique dynamique et fonctionnelle en cas de difficultés.

Tenir compte des fonctions du logiciel

Faire un travail dans du domaine du BTP comporte plusieurs implications relatives à aux fonctions du travailleur. Un spécialiste de la peinture ou une agence de travaux de réfection n’a pas les mêmes exigences en matière de facturation qu’une structure exerçant dans un autre domaine d’activité. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de sélectionner le matériel de travail adapté à son corps de métier et qui propose des fonctions spécifiques. Au nombre des fonctions à privilégier pour le logiciel de devis facture bâtiment, on peut citer entre autres :

  • la création et l’importation de bibliothèques d’ouvrages BTP ;
  • le calcul du déboursé sec, des marges, des taux de TVA normaux ou réduits ;
  • la compatibilité avec d’autres applications de gestion et
  • l’édition de devis travaux et factures spéciales bâtiment.

Il y a également la fonction liée au suivi de chantier, la gestion commerciale et la centralisation des coordonnées des clients.

Tenir compte du prix

L’argent à investir dans l’achat de votre logiciel de facturation est un élément tout aussi important et même déterminant. Pour vous qui êtes un professionnel autonome ou responsable d’une agence TPE, votre grille tarifaire pour cet instrument de travail n’est pas très élevée. Des logiciels sont aujourd’hui disponibles à prix réduit.

Il est par ailleurs avantageux de s’inscrire dans une dynamique de rentabilité et de retour sur financement. Si par exemple le logiciel coûte 25 € le mois, la possibilité de disposer de l’équivalent de douze heures par mois vous offerte. Vous pourrez donc utiliser le reste du temps pour intervenir auprès d’un autre client. Le prix d’achat est alors rentabilisé et vous gagnez de l’argent en complément.

En raison de la loi anti-fraude relative à la TVA, il est désormais obligatoire de facturer ses clients avec un logiciel de facturation. Il est utile pour la rédaction des devis et factures. Il permet également de gagner du temps.