Travaux

Comment lutter contre l’humidité chez soi ?

Le mars 21, 2021
Humidité maison

Un taux d’humidité trop élevé dans votre lieu de vie ne doit pas être pris à la légère, car il en va de la pérennité de votre logement et de la santé de ses occupants. Buée sur les vitres, traces de moisissure sur les murs et les plafonds, décollement de peinture et de papier peint, odeur typique de « renfermé » jusque dans les vêtements… les signes ne trompent pas. Idéalement, le taux d’hygrométrie devrait se situer aux alentours de 50 % (pour une température de 20° C). Au-delà de 65 %, on peut parler d’un problème d’humidité relativement sérieux. Mais comment le résoudre ? Découvrez nos conseils pour retrouver votre confort de vie.

Quelles sont les principales causes d’une hygrométrie élevée dans les foyers ?

Ce sont principalement les actes de la vie quotidienne qui sont à l’origine de l’humidité excessive dans les foyers. Cuisiner, prendre une douche, faire la lessive… ces actes à priori anodins sont responsables de l’évaporation de 10 à 20 litres d’eau par jour ! Ajoutons à cela les problèmes de remontées d’humidité du sol (remontées par capillarité), ou encore les infiltrations et dégâts des eaux. Quand la ventilation du logement est insuffisante, l’humidité peut alors apparaître de différentes manières : moisissures, décollement de peinture, condensation… La solution ? Il en existe plusieurs, certaines naturelles et faciles à appliquer, comme le fait de bien aérer la maison au quotidien. Quand cela ne suffit pas, il existe des appareils qui peuvent vous aider à lutter efficacement contre l’humidité excessive dans votre logement.

Lutte contre l’humidité : quelles solutions ?

Nous vous le disions, il existe de nombreuses solutions pour prévenir l’humidité excessive à la maison. L’une d’entre elles consiste à entretenir régulièrement la VMC (ventilation mécanique contrôlée) et les grilles d’aération, ou encore utiliser des méthodes naturelles d’absorption de l’humidité comme le gros sel de cuisine ou le charbon de bois. Aussi, certaines plantes d’intérieur ont la particularité de déshumidifier l’air naturellement, en plus d’embellir la maison ! Sans plus tarder, voici notre sélection des meilleures méthodes pour lutter efficacement contre une hygrométrie élevée dans vos lieux de vie.

Ventilez et aérer régulièrement

Renouveler l’air du logement en aérant chaque pièce de la maison (la cuisine et la salle de bain en priorité) au quotidien pour une durée de 5 à 10 minutes est essentiel pour l’élimination des excès d’humidité. De plus, cette aération permet de supprimer les odeurs accumulées dans la maison.

Les plantes anti-humidité

Il existe des plantes particulièrement gourmandes en vapeur d’eau telles que l’orchidée, l’épiphyllum, le nephrolepis, la fougère tropicale d’intérieur ou encore le tillandsia. Ce dernier est particulièrement intéressant puisqu’il évolue sans terre et se nourrit de l’humidité ambiante par ses feuilles.

Installez un déshumidificateur

Le déshumidificateur d’air est un appareil qui réduit le taux d’humidité relative dans les espaces clos ou semi-clos. Au rayon des déshumidificateurs domestiques, on trouve des appareils électriques ou chimiques. Tous deux sont capables de maîtriser l’hygrométrie et améliorer ainsi votre qualité de vie. Si vous souhaitez vous informer un peu plus sur les déshumidificateurs d’air, vous pouvez vous rendre sur Savoir Avant Achat.

Argile et gros sel

Saviez-vous qu’il est possible de fabriquer vous-même votre absorbeur d’humidité ? Tout ce dont vous aurez besoin est d’un peu d’argile et du gros sel, connus pour leur excellent pouvoir d’absorption. Vous aurez également besoin d’un bidon en plastique que vous couperez en deux, pour retourner la partie haute sur la partie basse, en veillant à placer du coton dans le goulot, à la place du bouchon. Ensuite, versez le gros sel et l’argile concassé dans le récipient, et installez-le dans la pièce que vous souhaitez déshumidifier, de préférence contre un mur.

Autre astuce maison : le papier journal dans les placards. Vous ne le savez peut-être pas, mais le papier journal est un excellent absorbeur d’humidité, mais aussi d’odeur de moisi. Il en va de même pour le charbon de bois, que vous pouvez mettre dans une boîte en carton ou en plastique, à placer dans une pièce humide. N’oubliez pas de fermer la boîte et de la percer au niveau du couvercle.

Vérifiez l’étanchéité de votre foyer

N’oubliez pas de vérifier les étanchéités de vos fenêtres, mais aussi du toit et des murs de la maison. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fissures sur les murs, et tachez d’installer du double vitrage pour mieux lutter contre les déperditions thermiques.