L’intracteur d’air culture indoor est un appareil fonctionnant par appel d’air. Il favorise le renouvellement de l’air dans la chambre de culture. Il permet donc de faire entrer de l’air frais provenant de l’extérieur dans une chambre de culture. Il est généralement installé en bas de la pièce et fonctionne à vitesse basse. Vous aimeriez obtenir davantage d’informations au sujet de l’intracteur dans une culture indoor ? Nous vous disons tout dans cet article. 

Quels sont les différents types d’intraction d’air ? 

Il existe plusieurs méthodes d’intraction de l’air. Il s’agit de l’intraction active qui s’effectue après installation d’un intracteur. Et l’intraction passive qui se déroule grâce à un extracteur et nécessite plusieurs ouvertures. Cet extracteur favorise l’évacuation de l’air chaud et pauvre en oxygène hors de la chambre de culture. Il permet ainsi aux plantes de respirer. Il permet également de lutter contre la prolifération des champignons et bactéries. Un bon système d’intraction comprend un tube d’aluminium, un filtre anti-pollen, un chapeau pour les cheminées et un ventilateur oscillant pour une meilleure diffusion de l’air dans la pièce et entre les plantes. N’hésitez pas à tester les extracteurs d’air et intracteur d’air de Growshops

Comment fonctionne un intracteur d’air ? 

Un intracteur d’air doit être mis en marche pendant un quart d’heure et arrêté pendant une quarantaine de minutes. Il dépend des besoins de la pièce, de sa température et du stade de développement des plantes. Le temps d’allumage de l’appareil dépend aussi du degré d’humidité de la pièce ainsi que des taux de dioxyde de carbone et d’oxygène. Pour plus de facilité, vous pouvez vous servir d’un thermostat ou d’un contrôleur de climat. La puissance de l’intracteur dépendra de celle de l’extracteur. Vous la trouverez au niveau de l’appareil ou sur sa boîte. Vous pouvez faire installer votre intracteur d’air au cours des travaux de rénovation de votre intérieur.