Actualités

Tryba dévoile les chiffres du marché de la fenêtre en France

Le avril 5, 2019

Leader sur le marché de la rénovation des fenêtres, portes et volets, Tryba publie les résultats d’une étude réalisée par Batim’Etude sur le marché de la fenêtre en France. Un état des lieux sur l’évolution du marché, des matériaux, des performances thermiques, des circuits de distribution, des différents types de chantiers, ainsi que l’évolution de la demande en provenance des particuliers et des professionnels.
Depuis 2004, le marché de la fenêtre progresse à un rythme de 7 % par an, alors que le taux de progression n’excédait pas 4,7 % auparavant.
Il se fabrique en France 12,5 millions de fenêtres par an, mais ce chiffre est loin de traduire le potentiel du marché. Ainsi, pour le seul marché de la rénovation, il resterait plus de 50 millions de fenêtres à remplacer.
La fenêtre bois continue de perdre des parts de marché. Elle ne représente plus que 14 % du marché, mais reste tout de même stable en terme de volume. Grâce aux fenêtres fabriquées artisanalement, le marché du bois réussit à se maintenir au-dessus du seuil des 1,8 million de fenêtres par an.
Le marché de la fenêtre PVC augmente de 5,5 % par an en moyenne depuis 2000, avec des pics à 8 % depuis 2004, soit une augmentation d’environ 600.000 fenêtres chaque année. La part de marché du PVC s’établit à 64,7 % et il s’écoule plus de 8 millions de fenêtres par an.
Le marché de la fenêtre aluminium progresse de 220.000 unités par an depuis 2004, alors qu’il n’augmentait que de 130.000 unités auparavant. Ce marché est en pointe avec 6,7 % de croissance moyenne annuelle. Il s’écoule environ 2,36 millions de fenêtres par an.
La part des vitrages à performances renforcées est passée de 51 % en 2002 à 60 % en 2004, puis 79 % en 2006. Tandis qu’en 2002, 57 % des fenêtres à performances renforcées étaient réalisées en aluminium, tous les matériaux sont maintenant concernés par cette évolution. Par ailleurs, la part des vitrages de plus de 24 mm d’épaisseur ne cesse de progresser.
78 % des fenêtres PVC (soit plus de 6 millions) présentent une bonne performance thermique (Uw > 2,0), contre 55 % pour les fenêtres bois et 46 % pour les fenêtres aluminium.
Dans l’ensemble, un effort constant est réalisé par les fabricants sur les performances thermiques des fenêtres, et le grand public est lui-même sensibilisé par les économies d’énergie.
Le marché de la fenêtre se répartit de façon sensiblement équilibrée entre les différentes régions de France. L’Ouest, qui comprend la Bretagne et les Pays-de-la-Loire (18 % de parts de marché et une progression de 3 points depuis 2002), se présente comme la région la plus dynamique en terme d’évolution de parts de marché.

Pourquoi choisir des fenêtres en PVC ?

Lorsque vous faites construire votre logement, ou que vous faites des travaux dans votre appartement ou dans votre maison, vous pouvez décider de changer vos fenêtres. De cette manière, vous pourrez renforcer l’isolation thermique et phonique de votre logement. Au moment de faire votre choix, il peut arriver que vous soyez un peu perdu et que vous hésitiez encore sur le matériau de vos fenêtres. Dans tous les cas, installer une fenêtre PVC dans votre chambre ou votre pièce de vie peut faire toute la différence. En effet, choisir des fenêtres en PVC présente de nombreux avantages. Elles sont particulièrement résistantes face aux chocs et résistent parfaitement à l’humidité. Dans cette logique, vous pourrez garder vos fenêtres en PVC pendant de longues années en bon état. De plus, il faut savoir que vos fenêtres PVC peuvent s’adapter parfaitement au style de votre intérieur. Vous pourrez les trouver en différentes couleurs, mais aussi de formes variées. Si vous souhaitez donner un côté contemporain ou design à votre intérieur, vous pourrez trouver des fenêtres en PVC aux lignes affinées et d’un style épuré. La prochaine fois que vous devrez changer vos menuiseries, pensez d’ores et déjà aux fenêtres en PVC.

2021 10 12 10h14 08

Guillaume A, responsable du site, passionné de déco et bricoleur occasionnel, je réalise la majeure partie de mes travaux chez moi. Je me suis auto-formé en bricolage à l’aide de divers webséries, ce qui me permet aujourd’hui de vous dispenser mes humbles conseils. Vous pouvez me contacter sur Twitter, mais privilégiez le formulaire du site.