Grâce à son produit Regupol, l’entreprise allemande BSW, spécialiste mondiale des solutions antivibratoires, propose de réduire les nuisances sonores et les vibrations pour les bâtiments proches des voies ferrées et des métros, en collaboration avec des bureaux d’études acoustiques.

Son matériau, Regupol, est en fait une combinaison de granulés ou de fibres de caoutchouc et de liants en polyuréthanne. Ce mélange donne lieu à un matériau extrêmement élastique qui est transformé en bandes, dalles ou pièces moulées. Du fait de sa composition, le Regupol a une durée de vie quasi illimitée.

BSW propose plusieurs solutions techniques pour atténuer ces nuisances. La première consiste en une coupe horizontale. Dans cette configuration, les fondations sont entièrement désolidarisées en continu ou discontinu par du Regupol, ce qui permet d’obtenir des fréquences propres jusqu’à 8 Hz.

La deuxième est une coupe verticale. Dans ce cas, les parois verticales du bâtiment du coté de la voie ferrée ou du métro sont entièrement désolidarisées par du Regupol, par coffrage en paroi blindée.

Parfois les solutions verticale et horizontale ne sont pas suffisantes. Il est donc nécessaire de faire un mixte des deux solutions. Ce procédé permet d’optimiser les avantages des deux systèmes, atténuant ainsi les vibrations jusqu’à 8 Hz.

Cette société propose également des solutions dans les zones inondables ou immergées, grâce à un Regupol étanche qui peut rester en permanence dans l’eau sans perdre ses propriétés acoustiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.