« Tous ensemble » laisse une famille seule avec son chantier

L’émission « Tous ensemble » de TF1, qui aide des familles dans le besoin à achever la construction de leur maison, a abandonné le chantier de la famille Roche, situé près d’Alençon, a relaté Ouest-France dans son édition du 23 janvier.

La société de production de Julien Courbet, La Concepteria, en charge de l’émission, débarquee début janvier sur les lieux pour effectuer un premier repérage. Puis l’équipe revient un peu plus tard filmer le couple où le chef de famille, pudique, doit livrer ses problèmes personnels aux caméras.

En parallèle, des artisans sont contactés pour participer au chantier. Les repas sont même déjà commandés et les travaux sont censés débuter le jeudi 21 janvier.

Seulement voilà, la veille, alors que les bénévoles sont mobilisés, la chaîne décide d’abandonner le chantier. Une décision prise à la suite d’une réunion de coordination le mercredi soir, à la salle des fêtes.

Selon un électricien présent, « un architecte de la région parisienne a dit que le plancher de bois de 9 mm n’était pas assez costaud pour supporter les allées et venues des bénévoles » indique Ouest France.

Pour Mélanie Foucard, journaliste pour Tous ensemble, « le chantier ne correspond pas aux normes de sécurité européennes. L’assurance ne pouvait pas le couvrir« . Le couple perd ses illusions… À la fois déçu et en colère mais aussi dégoûté d’avoir dévoilé leur vie « pour rien« .

Mais ce n’est pas sans espoir pour le couple et ses deux enfants (bientôt trois), car même sans la télé, la solidarité fonctionne. Un constructeur de maison en bois dans l’Orne, venu superviser un chantier voisin, a visité celui du couple abandonné.

Selon lui, la maison de la famille Roche peut être terminée « peut-être pas en cinq jours mais c’est possible« . Si la famille parvient à trouver les matériaux nécessaires, de son côté le constructeur s’engage à les aider pour réaliser au moins une pièce habitable.

Pour marque-pages : Permaliens.