Dix heures dix lance une nouvelle gamme de luminaires issue d’un renouvellement de ses produits phares. D’un côté, Fabrice Berrux érige Infini, une sculpture lumineuse dont les panneaux s’imbriquent… à l’infini.

De l’autre, Catherine Grandidier emprunte à l’écriture répétitive de ses tableaux pour concevoir le luminaire Koony. Ses cônes se multiplient pour créer des constructions géométriques au gré des envies.

Infini est un lampadaire en polyméthacrylate diffusant (PMMA) et miroir. Son socle en acier laqué de 38 x 45 cm se décline en blanc ou inox poli. Infini se constitue par ailleurs de trois panneaux opaques blanc mat pour son module bas. Ses panneaux supérieurs existent en blanc diffusant ou miroir.

De son côté, Koony se présente comme une suspension à trois, cinq ou sept cônes en aluminium repoussé et finition texturée laquée blanc époxy. Le nombre varié des cônes permet de créer différentes structures lumineuses pour un design assuré. Son éclairage peut être fluocompact 12 W ou par LEDS 1,5 W.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.