Actualités

Les cheminées à l’ethanol dangereuses selon la CSC et l’UFC Que Choisir

Le avril 5, 2019

Ecologiques, décoratives, relativement bon marché, faciles à installer, côté pile. Trop inflammable, dégageant des particules toxiques (dont le mortel monoxyde de carbone), côté face. C’est du moins ce que dénonce la Commission de sécurité des consommateurs, en se basant sur les tests du Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Les cheminées à l’éthanol, seraient, selon la CSC, à l’origine de nombre d’incendies, de brûlures et d’intoxications au monoxyde de carbone.
Le risque de brûlures serait multiplié lors du rallumage d’un « appareil encore chaud », à cause des évaporations gazeuses d’alcool.
Concernant l’émanation de monoxyde de carbone, elle est le résultat d’un manque d’oxygéne dans l’air ambiant. Mais ce gaz étant totalement inodore, difficile de déterminer sa présence dans une pièce et pas tout à fait concevable d’ouvrir ses fenêtres en plein hiver pour laisser entrer l’oxygéne et… le froid. C’est pourquoi la CSC préconise « de ne pas utiliser ces appareils dès lors qu’ils ne sont pas équipés de dispositifs de sécurité (… ), en particulier d’un détecteur de monoxyde de carbone ».
A la suite de cette étude, l’UFC Que Choisir s’est joint au chœur de la CSC en demandant au Gouvernement l’interdiction de commercialisation des foyers à éthanol, « tant qu’aucune norme spécifique ne sera édictée ».
Plus de 240 000 cheminées à l’ethanol auraient été vendues en France depuis trois ans.

KS

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.