Symboles de l’élégance à la japonaise, les nouvelles boîtes à thé « washi » sont attendues pour septembre dans les magasins « Palais des thés ».

La cérémonie du thé occupe une place primordiale dans la culture nippone.
Les boîtes « washi » retranscrivent tout le raffinement de ce cérémonial, à travers des dessins et des motifs réalisés par des artistes japonnais.

Imprimés poétiques, inspirés de la nature selon des symboliques chères au Japon, les décors des boîtes à thé sollicitent l’imaginaire.
Fleurs illuminées par la lumière du soleil, bouquets de bambous ou grues au plumage coloré, l’instant thé devient une pause relaxante, en dehors du temps.

La dénomination « Washi » provient du caractère chinois « wa », qui représente le Japon, et de « shi », qui défini la matière du papier utilisé pour recouvrir les boîtes.

Le papier enveloppant est fabriqué suivant une recette artisanale à base de fibres de mûrier.
Outre sa résistance, ce support a la particularité de faire ressortir les couleurs de l’encre pour un rendu visuel chatoyant.

Les boîtes à thé existent en trois formats ( à l’exception du modèle ORIZURU ou « Grues en origami ») : 100 grammes, 80 – 100 grammes et 150 – 200 grammes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.