Actualités

Le rangement, tout un art dans un livre

Le avril 5, 2019

« Le (dé)rangement, le désordre, la pagaille, le grand B… nous guettent toujours plus ou moins, certains plus que d’autres… Problématique certaine d’une prétendue organisation mais aussi et sûrement conséquence directe du manque de place… »

Le rangement dans la maison est une problématique à laquelle tentent de remédier Elise Fossoux et Sébastien Chevriot dans leur dernier ouvrage intitulé Le Grand livre du rangement, aux éditions Eyrolles. Ils se proposent d’aider à ranger les appartements ou les maisons où se sont accumulés toutes sortes d’objets, de vêtements, de souvenir au fil des ans.

Si les maniaques y verront peut-être une bible, le livre du rangement s’avèrera surtout très utile à ceux qui ne savent pas vraiment par où commencer. Dans un premier temps, les deux architectes d’intérieur et dessinateurs établissent les règles de base d’une pièce bien rangée : les points de circulation, repérer les espaces inutilisés et les optimiser, réorganiser les contenus… Ils dispensent également des conseils sur les types de meubles à choisir, qu’ils soient achetés ou « faits maison ». Ils décrivent enfin pièce par pièce (chambre, cuisine, salle de baisn etc.) les améliorations éventuelles et spécifiques à effectuer.

Certains rétorqueront (à raison) qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un livre pour apprendre à ranger. Mais au fil des pages, l’ouvrage offre bien plus que de simples astuces de rangement et se transforme en véritable manuel d’agencement de l’espace. Les conseils sont nombreux : jouer sur les lumières pour rendre une pièce plus spacieuse, varier les contrastes entre les couleurs des revêtements et du mobilier, voire recourir à des effets trompe l’œil en utilisant des peintures ou des miroirs… De quoi déceler des rangements insoupçonnés, même dans un intérieur très petit, duquel on est familier depuis des années.