Thierry Joyeux, créateur et photographe, a lancé le concept du « libre-cadre » pour libérer les photographies de leur carcan traditionnel. Les cadres qu’il imagine s’adaptent à la forme de la photographie qu’ils contiennent.

La fabrication de ces cadres est réalisée en petite série, sur des machines high-tech, par des professionnels du bois et des industriels du secteur. Pour finition, ces cadres disposent d’une laque satinée appliquée sur un support médium préparé à cet effet.

Ces créations sont mises en scène, sur un site Internet dédié, au sein d’un intérieur permettant à chacun de visualiser le « libre-cadre » en situation. Un nuancier permet d’imaginer le cadre sur différentes couleurs de mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.