C’est à la veille des vacances d’été que la Commission de sécurité des consommateurs vient de sortir une étude remettant sérieusement en cause l’efficacité des alarmes de piscine. Cette commission a testé « 6 modèles représentatifs du marché » et les résultats sont inquiétants. Seule la Sensor Espio passe tous les tests avec succès. La plupart ne détecte pas les chutes d’une masse de moins de 6 kg, soit le poids d’un enfant de quelques mois. Face à ces résultats peu flatteurs, le secrétaire d’Etat à la consommation, Luc Chatel, a préconisé « pour une meilleure protection, l’utilisation de barrières, de couvertures, ou d’abris de piscine » et demandé « sans délai » un contrôle de conformité sur les alarmes mises sur le marché.

En 2006, 21 enfants sont morts de noyade dans des piscines familiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.