Innovclean : surfaces extérieures auto-nettoyantes par photocatalyse

PPH Concept vient de lancer Innovclean Pro en partenariat avec la société NanoFrance : un nouveau produit rendant façades, toitures et terrasses… autonettoyantes ! Le principe de base ? La photocatalyse : la dégradation des polluants et autres dépôts (mousses, etc.) sous l’action de la lumière en présence de composants photocatylitiques (en l’occurence du dioxyde de titane) qui, eux, ne se dégradent pas. Concrètement, le produit applicable sur tous les matériaux poreux (enduit, béton, brique, pierre, tuile, ardoise, etc.) combine trois actions :

– L’imprégnation/hydrofugation du support, empêchant la pénétration de l’eau, l’huile et des graisses

– La photocatalyse en elle-même

– la « superhydrophilie, permettant aux eaux de pluie de s’étaler sur la surface du support et de glisser par gravité en entraînant l’ensemble des impuretés dégradées (et qui ne sont plus adhérentes de ce fait).

La rémanence de cet effet autonettoyant est garanti, suivant les support entre 5 et 10 ans.
Autre avantage non négligeable annoncé par le fabricant : un impact positif sur l’environnement. Outre l’économie en traitements pour nettoyer ces supports extérieurs, la dégradation photocatalytique des polluants produit de l’eau et du CO2, entraînant un effet dépolluant pour les surfaces traitées. « Chaque m² traité contribue à dépolluer 15 à 20 m3 d’air par heure, explique-t-on chez Innovclean. En comparaison, un être humain consomme environ 13 m3 d’air par jour  ».

Proposé en trois conditionnements (125 ml / 1L / 5 L), Innovclean Pro s’applique en une seule couche croisée (de préférence au pistolet basse pression) sur un support propre, dégraissé et sec… pour un prix de revient annoncé entre 3,5 et 8 €/m².

Pour marque-pages : Permaliens.