Actualités

Immobilier : les prix ne parviennent pas à baisser à Paris

Le avril 5, 2019

Contrairement à la baisse annoncée, les prix de l’immobilier ont légèrement augmenté à Paris ces trois derniers mois (+0,5 %). C’est ce qui ressort du baromètre mensuel du réseau d’agences immobilières Efficity. Idem pour les prix au m² des départements des Hauts-de-Seine, de la Seine Saint-Denis et du Val de Marne (1,2 %, 1,4 % et 1,6 %).

A Paris, le m² revient en moyenne à 8 373 €. Cette tendance s’explique par un attentisme dû aux élections présidentielles et législatives, un mois de mai quasiment férié et l’annonce de mesures sur les loyers.

À noter qu’à Paris, en comparaison avec la banlieue, il faut en moyenne 40 mois de salaires supplémentaires pour acquérir un appartement de 50 m² (135 mois de salaires en tout). Il faudra deux fois moins de salaire à Bordeaux pour un appartement de surface similaire. Paris est talonnée par Nice et Lille. En y consacrant un tiers de leurs revenus, les Parisiens peuvent en moyenne acheter 26 m².

« On ne rappellera jamais assez que Paris est une petite ville presque entièrement construite qui peut contenir 2 millions d’habitants alors que 10 millions souhaiteraient y résider, analyse Christophe du Pontavice, président-fondateur du site Efficity.com. Le prix de Paris est élevé et restera forcément élevé. »

C’est au Mans et à Saint-Étienne que le pouvoir d’achat immobilier est le meilleur. Il faut moins de 50 mois de salaire pour faire l’acquisition d’un appartement de 50 m², soit 2,8 fois moins qu’à Paris et 2,3 fois moins qu’à Nice.

2021 10 12 10h14 08

Guillaume A, responsable du site, passionné de déco et bricoleur occasionnel, je réalise la majeure partie de mes travaux chez moi. Je me suis auto-formé en bricolage à l’aide de divers webséries, ce qui me permet aujourd’hui de vous dispenser mes humbles conseils. Vous pouvez me contacter sur Twitter, mais privilégiez le formulaire du site.