Fifi surfe sur la french touch

Fifi surfe sur la french touch

Françoise O’Neill alias Fifi tient un blog déco aux Etats-Unis. Un blog qui surfe sur une certaine idée du « french style », idéalisé par les Américains. Également éditrice d’un magazine déco, la blogueuse a un univers bien à elle. Plongée dans le « Fifi’s style ».

Couleurs pastels, signature à la Gossip Girl, photos en nombre, y compris celles de ses chats figurant comme assistants… Françoise O’Neill, l’auteur du blog américain « Chez Fifi » revendique ses racines françaises dans ses idées déco. Et pour accueillir les internautes attirés par la french touch, elle a choisi un bandeau « Chez Fifi » bleu pailleté accompagné d’une ribambelle de photos représentant quelques unes de ses réalisations tantôt vintage, tantôt fleuries.

« Même si les Américains disent ne pas aimer les Français, ils adorent tout ce qui est français« . Françoise O’Neill n’est pas dupe. Si son blog déco connaît un intérêt fulgurant aux Etats-Unis, elle est consciente qu’elle surfe sur un mythe. Et pourtant lorsque Françoise a démarré son blog en 2007 « ce n’était pas dans cet esprit là. D’ailleurs, ce que je fais n’est pas français du tout, reconnaît-elle. C’est un style très personnel« . Mais voilà, originaire de Paris, peut importe ce que présente Françoise sur son blog, elle constitue une référence en matière de décoration dite française aux Etats-Unis. Sans crier gare, son blog « Chez Fifi » s’est développé rapidement, rassemblant en moins de deux ans plus d’un million de lecteurs.

Coussins en tissu imprimé, étagères vintage, objets déco récupérés dans des brocantes, couronnes végétales, construction d’un petit hangar cottage… Voilà ce que l’on peut trouver chez Fifi. Les billets publiés livrent autant les procédés de fabrication de la blogueuse que des billets d’humeur ou ses coups de cœur. Cela va de la peinture d’un vieux coffret passé accidentellement de or à bleu pastel à l’installation du parquet dans sa « guest house ».

Fifi sans chichi

Côté style, même s’il lui semble difficile de définir le sien, Fifi le caractériserait comme un univers « rustique avec un côté sophistiqué et industriel mais sans trop de chichi« . Et quand bien même Fifi présente son univers comme un « authentic fabulous french lifestyle« , elle avoue s’être éloignée de la mode française et quelque peu américanisée. Après avoir travaillé en Suisse puis au Canada pendant 14 ans, Françoise s’est installée en Floride, il y a de ça 30 ans.

Aujourd’hui, pour trouver des idées déco, elle s’inspire des maisons américaines qu’elle visite pour son travail et scrute les magazines déco européens, français, britanniques et même danois… « Même si je ne comprends pas tout, je regarde les images« , confie-t-elle. Et puis, les envies changent avec les saisons et en fonction de la mode. Actuellement, Fifi se sent de plus en plus attirée par le genre « prairie, plus simple et plus cosy, pour retourner aux sources« . Des sources françaises ? En partie, car Françoise retourne généralement en France une fois par an, durant une dizaine de jours, pour se ressourcer chez sa soeur qui habite en Provence.

Un tremplin pour son travail ou Fifi, bientôt sur vos écrans

Lorsque Françoise a lancé son blog, elle souhaitait faire partager ses techniques de bricolage et de décoration. « Ce sont des relations aux Etats-Unis qui m’ont incitée à montrer ce que je faisais et comment je procédais« . Son expérience, Fifi la forge depuis une vingtaine d’années : « Auparavant, je n’étais pas du tout attirée par la déco. Je m’y suis intéressée quand j’ai commencé à refaire la maison que je venais d’acheter car cela coûtait beaucoup moins cher« . Un motif porteur aux Etats-Unis car les américains s’intéressent beaucoup au bricolage et à la décoration, et « d’autant plus avec la crise. Les gens n’ont plus d’argent, ils veulent faire les travaux eux-mêmes« , explique la blogueuse.

Côté contenu, Françoise livre toutes les informations qu’elle peut : techniques, coût, matériaux utilisés, fournisseurs… « Il n’y a rien de secret« .
En plus de partager ses idées et ses compétences, Fifi a trouvé un autre intérêt au blog. Journaliste et éditrice d’un magazine déco intitulé Romantic Country, son travail l’incitait à voyager à travers le pays trois semaines par mois. Grâce à son blog, elle ne se déplace plus qu’une semaine sur quatre. « Je n’ai plus besoin de me déplacer pour prospecter, je publie une demande de photos sur mon blog pour présélectionner quelques maisons que je vais visiter. Je limite ainsi les voyages inutiles« . Sauf qu’avec la crise, le temps libre dégagé par Fifi s’est vite retrouvé mis à profit. Pour pouvoir continuer à publier son magazine, Françoise ne dispose plus d’équipe de rédaction et doit réaliser seule le contenu. « Même les photographes n’ont plus d’assistantes ! » déplore-t-elle. C’est sans compter les projets dans lesquels la blogueuse s’est lancée. Elle prépare actuellement un autre magazine, travaille sur un livre de décoration et tente de se développer à la télévision avec une émission de déco en perspective. De quoi ralentir le fonctionnement de son blog… Et pourtant, Fifi suit toujours le fil et n’est pas prête de prendre sa retraite !

Lien pour marque-pages : Permaliens.