Fabriquez un cache-pot en bois de palette

Fabriquez un cache-pot en bois de palette

Le bricoblogueur Toto le Marteau, maître ès recyclage de palettes, nous fait profiter de toute sa science en dévoilant comment fabriquer un superbe cache-pot en bois. Suivez le guide, tout en photos, étape par étape.

Réaliser un cache-pot pour l’intérieur ou l’extérieur avec du bois de récupération ? Pas de souci ! Toto le Marteau, spécialiste du recyclage de palettes, détaille en exclusivité pour Nostrodomus toutes les grandes étapes de ce chantier. Histoire de se donner du courage (où vous mettre l’eau à la bouche), voici un cliché du cache-pot finalisé…

Mais avant toute chose, faisons un point sur les outils utilisés par Toto :

  • Une scie circulaire
  • Une scie sauteuse
  • Une ponçeuse
  • Une toupie défonçeuse, avec un jeu de fraises pour réaliser tenons, mortaises, arasements et autres arrondis.

Parmi les accessoires, on n’oubliera pas non plus quelques sangles pour le collage des pièces.

Les pieds : préparez quatre pieds de longueur identique, de section carrée (4 x 4 cm minimum). Pour l’exemple, Toto a taillé les pieds dans des tasseaux de transport de tubes. Comme indiqué sur le plan d’une face, ce cache-pot doit faire 50 cm de hauteur. Prévoyez une longueur de pieds largement supérieure. Ils seront recoupés aux bonnes dimensions plus tard.

Les façades : sur des planches (cinq par façades) d’environ 10 cm de largeur, réalisez le tracé des découpes. Conformément au plan fourni par Toto, la largueur du cache-pot doit être de 25 cm en bas, de 35 cm en haut (hors tenons, d’une profondeur de 1.5 cm de chaque côté des planches). Pour réaliser ces façades, Toto a utilisé des planches de 20 mm d’épaisseur.

Préparez les quatre façades de la même manière.

Les mortaises sur les pieds : à l’aide de la toupie défonceuse, réalisez les mortaises dans lesquelles viendront s’emmancher les planches de façades, sur deux faces de chaque pied. Côté dimensions, Toto recommande une largeur de 10 mm pour une profondeur de 15 mm.

Les tenons sur les planches : sur chacune des planches de façade, et toujours avec votre toupie défonceuse, taillez des tenons de 10 mm d’épaisseur pour 15 mm de profondeur.

Changez de fraise pour cette étape. Toujours avec la toupie défonceuse, arasez les bords des quatre planches inférieures pour chacune des façades. La planche supérieure sera traitée différemment. Cette tâche ayant un but essentiellement esthétique, ne traitez que les faces externes de vos planches.

Pour la planche du haut de chaque façade, arasez le bord inférieur de la même manière. Pour le bord supérieur, changez de fraise et réalisez un arrondi.

Il est temps d’assembler toutes ces pièces. Pour ce faire, Toto recommande d’utiliser une colle spéciale « extérieur ».

Dans un premier temps, montez deux faces indépendamment. Utilisez des sangles pour maintenir fermement l’assemblage le temps de la prise de la colle. Après séchage de ces deux faces, finalisez le montage avec les deux façades restantes. Là encore, laissez sécher l’ensemble, bien arrimé avec des sangles, jusqu’à prise totale de la colle.

Une fois les éléments bien collés, il est temps de poncer l’ensemble de « l’œuvre », jusqu’à obtenir l’effet souhaité.

Il vous faut désormais couper le surplus des pieds à la dimension qui vous convient, en vous inspirant du schéma de traçage ci-contre.

Tracez méticuleusement sur chaque face avant de couper. Pour la coupe, utilisez votre scie circulaire.

A l’aide de la toupie défonceuse, réalisez un arrondi sur les bords extérieurs des pieds et sur toute la longueur. Faire la même opération sur l’extrémité supérieure de chaque pied.

Pour soutenir le pot à l’intérieur de ce cache-pot, Toto a choisi une solution qui puisse facilement se changer (dans le cas d’un changement de pot, de hauteur différente). Pour ce faire, à l’aide de pointes, fixez deux petits tasseaux à la même hauteur sur deux faces opposées. Placez ensuite deux planchettes qui reposeront sur les tasseaux. Elles porteront ainsi le pot à la hauteur désirée.

Libre à vous d’imaginer la finition qui vous convient pour ce nouveau cache-pot. Toto, lui, a choisi un produit de la marque « Libéron » (teintes couleurs), qui lui permet de conserver le veinage du bois apparent tout en rendant l’ensemble résistant aux UV.

Lien pour marque-pages : Permaliens.