Eclairage LED : avantages et inconvénients

D’ici fin 2012, les lampes à incandescence auront disparu du marché. Les

ampoules à LED ou DEL

(diodes électroluminescentes, pour la version française), apparaissent comme une des alternatives à l’éclairage classique. Et ce, pour plusieurs raisons :

La LED se substitue aux ampoules à incandescence.

Culot, forme, puissance, taille… les ampoules LED imitent les ampoules à incandescence traditionnelles. On les retrouve en version spots, flammes, lisses ou globe. Les caractéristiques restent inchangées, pour s’adapter à chaque luminaire : GU10, E27, E14, GE 5.3 etc. Si le type d’éclairage change, ce n’est ni du côté du design, ni de leur utilisation.

La LED est performante et économe en énergie.

Osram estime que l’usage d’un éclairage par LED diminue la facture d’électricité globale de 15 %. Selon Xanlite, qui vient de sortir une gamme XXX Evolution dotée de LED XXX développée par la marque en 2010, la technologie SMD permet d’obtenir « une lumière d’une intensité 3,7 fois supérieure pour une consommation d’énergie moyenne divisée par huit » par rapport à une ampoule à incandescence.

La LED est durable.

Une ampoule LED de qualité dure entre 15 000 et 25 000 heures, contre 1 000 heures pour une lampe à incandescence.

La LED est de plus en plus sure :

Elle ne contient pas de mercure. Elle est particulièrement résistante aux chocs.

Cependant, les LED présentent des

inconvénients

:

Des effets flous sur la santé.

Si elle s’avère de plus en plus sure, sa sécurité absolue n’a pas été prouvée.

Une étude de l’ANSES datant d’octobre 2010

montre que l’exposition devant les lumières bleues que dégagent les LED peut avoir des effets négatifs sur la vision, notamment des enfants, dont le cristallin ne filtre pas assez les rayons. Les risques d’éblouissement pourraient intervenir également avec une exposition forte et prolongée à ce type de lumière. L’ANSES recommande ainsi d’utiliser les ampoules classées dans les groupe 0 (« sans risque ») et 1 (« faible risque ») sur une échelle allant jusqu’à 3, d’après une échelle que fixe la norme EN 62471 relative aux appareils d’éclairage. Au regard de cette norme, le cœur de gamme de Lucibel a ainsi été reconnu « sans risque photobiologique » par l’organisme indépendant Tüv, en novembre 2011.

 - 

Le prix :

L’achat d’une ampoule à LED est encore relativement coûteux. Comptez 19, 90 € pour une ampoule Osram qui dégage une puissance équivalente à 40 W, 39, 90 € pour la dernière ampoule de Xanlite, équivalente à 75 W. cependant, l’investissement est vite rentabilisé puisque on ne doit changer son ampoule au pire toutes les 15 000 heures d’utilisation.

Pour marque-pages : Permaliens.