38.000 clients ont acheté des fauteuils de relaxation chez Conforama entre mars 2006 et juin 2008. Ils ont tous été informés par courrier d’un risque d’allergie suite à la découverte de la présence de plusieurs sachets contenant du diméthyl fumarate dans certains fauteuils. Cette substance est sensée combattre les champignons et lutter contre la moisissure. Alors qu’un seul sachet suffit, plusieurs auraient été retrouvés dans certains lots.

Au total, une centaine de réactions allergiques a été recensée et une dizaine de personnes a même du être hospitalisée dans un état sérieux. « Tous les produits potentiellement concernés ont été retirés de la vente », précise Conforama dans un communiqué. 800 produits ont d’ores et déjà été retournés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.