Construction de logements neufs : recul général en 2009

Le 26 janvier, le ministère de L’Ecologie et du Développement durable a dévoilé ses chiffres concernant le secteur de la construction de logement neuf. Bilan de l’année passée : un recul sur tous les fronts.

Les chantiers débutés durant cette année s’élèvent à 333 247 contre 400 191 en 2008, soit une chute de 16,7 % sur l’année. L’objectif du gouvernement était pourtant de construire 500 000 logements par an.

De même, le nombre de permis de construire délivrés en 2009 a diminué de 17,8 % par rapport à 2008, avec 397 310 permis accordés contre 483 373 l’année précédente. « Il faut remonter à 2003 pour observer un cumul sur douze mois inférieur à 400 000 logements autorisés » a indiqué le ministère dans son communiqué.

Le secteur des logements collectifs est le plus atteint avec un recul de 27 % contre 12,8 % pour les logements individuels. En revanche, les logements en résidence ont progressé de 7,7 % par rapport à 2008.

Le ministère note également des disparités entre les régions. Concernant les mises en chantiers, les plus fortes baisses sont pour l’Auvergne (-30,6 %), le Limousin (-29,9 %), la région PACA (-29 %), le Nord-Pas-de-Calais (-26,2 %) et le Poitou-Charentes (-24,2 %).

Trois régions seulement affichent une progression en comparaison avec 2008 : la Bourgogne (+30,7 %), la Haute-Normandie (+10,1 %) et la Champagne-Ardenne (+4,8 %).

« Grâce aux différentes mesures de relance (dispositif Scellier notamment), le pire a été évité, note Marc Pigeon, président de la Fédération des promoteurs-constructeurs (FPC). Mais on ne répond pas aux besoins, notamment en matière d’accession à la propriété« .

Selon les estimations de la Fédération française du bâtiment (FFB), le nombre de logements neufs construits en 2009 pour des ménages accédant à la propriété s’est élevé à 195 000, contre 252 000 en 2008. Une catégorie qui devrait connaître encore des difficultés pour 2010.

Pour marque-pages : Permaliens.