Chics et décalés, les papiers peints mettent du relief dans la déco

Chics et décalés, les papiers peints mettent du relief dans la déco

Exit les motifs rigides ! En trompe-l’oeil, inspiré des comics, mystérieux ou faste comme un décor de Bollywoood, le papier peint laisse exploser sa créativité avec humour et un brin de décalage. Chic ou colorée, la collection 2011 mise sur le relief. Nostrodomus vous révèle les dernières tendances identifiées par l’association du papier peint (A3P) en six diaporamas.

Raffinement, imitation de matières naturelles, influences fifties et sixties vitaminées... Voilà les nouveaux mots d’ordre des tendances 2011 pour le papier peint, relevées par l’association du papier peint (A3P). Des tendances qui interpellent, surprennent, charment pour une décoration inventive, dans l’air du temps.

Les grandes gagnantes de cette édition 2011 sont les matières vinyles expansés et les papiers intissés. Epais et pratique, le vinyle expansé se compose d’un film plastique structuré, collé sur un dos en papier. Il permet toutes les fantaisies, relief, 3D,effet de matière, tout en masquant les défauts du murs. L’intissé est obtenu par l’assemblage sur un support papier, de fibre textile compressées. Les gens privilégient aussi ce papier-peint pour sa facilité de pose. Pas besoin d’encollage, la colle acrylique se pose directement sur le mur. L’intissé se fixe bord à bord et ne se rétracte pas lors du séchage.

L’impression numérique n’est pas étrangère au renouveau du papier peint. Elle élargit les champs décoratifs en développant les possibilités de motifs.

L’effet trompe-l’oeil a le vent en poupe :

Autrefois l’apanage des peintres décorateurs, le trompe-l’oeil quitte l’univers de la peinture pour celui du papier-peint. Illusion parfaite de matières naturelles, les papier brique, pierre recouvrent l’intérieur pour une décoration faussement rustique mais toujours classe. Les murs s’habillent de cuir, de tricot ou laissent surgir des reliefs végétaux.

Esquisses végétales

L’ambiance « Zen » apporte calme et raffinement aux intérieurs. Les touches « nature » à base de représentations végétales favorisent le sentiment d’harmonie avec son environnement. Les lignes sont épurées, comme dessinées à la main. La tendance est à la sophistication sans fioriture, avec des couleurs douces, poudrées (beige très clair, gris bleuté, taupe) rehaussés ça et là de touches de couleur vive.

Le « Newstalgique » tient le haut de l’affiche.

Mode, séries TV, accessoires, le temps est à la nostalgie avec le retour en force des fifties. Si la déco n’échappe pas à cette règle, pas question cependant de revenir aux imprimés kitchs ni aux motifs géométriques qui donnent la migraine. Les créateurs revisitent les classiques en version colorée, décalée et rock & roll. Les cadillacs et disques vinyles s’affichent sur les murs, les formes géométriques sont adoucies de couleurs pastels. Les lignes, gentiment asymétriques égayent les couleurs claires de touches vives. Alors oui au « revival », à condition qu’il soit chic et pétillant.

Lien pour marque-pages : Permaliens.