Ca se passe près de chez vous : le 4e chantier bouclé

Ca se passe près de chez vous : le 4e chantier bouclé

Et de quatre ! l’association « ça se passe près de chez vous » vient de boucler une nouvelle « rénovation » 100% bénévole à Saint jean Brévelay, dans le Morbihan. Assurément le plus gros chantier auquel l’association a du faire face jusqu’à maintenant… Mais aussi celui qui a attiré le plus de bénévoles ! Nostrodomus y était et vous raconte cette aventure pas ordinaire, sur fond de montée en puissance de l’initative.

Saint Jean Brévelay, dimanche 25 avril, 13h00 : Josianne et son enfant rentrent dans leur « nouvelle » maison, accompagnés par Marie-Anne, présidente de l’association « ça se passe près de chez vous » et découvrent bouche bée la métamorphose opérée à leur logement par les bénévoles durant ces deux dernières semaines. Une stupéfaction tout a fait compréhensible tant la transformation est radicale (cf. photos). De l’aveu même de la présidente de l’association, ce quatrième chantier de rénovation bénévole promettait d’être le plus « costaud ». Au programme : du gros oeuvre à la pelle, des pièces à créer et équiper, plomberie et électricité à revoir intégralement, etc.

Plus de 130 bénévoles !

La réussite de cette quatrième opération atteste à coup sûr la montée en puissance de Ca se passe près de chez vous. Pour preuve : à l’annonce de ce quatrième chantier, l’association lançait un appel aux bénévoles (ici-même, sur Nostrodomus, qui soutient l’initiative) espérant rassembler une cinquantaine de personnes aux alentours de cette commune du Morbihan… Au total ce sont 131 bénévoles qui auront donné de leur temps sur ces deux semaines de chantier, n’hésitant pas, parfois, à faire quelques centaines de kilomètres pour participer à cette bonne cause ! Résultat : les délais, ultra-courts, ont pu être tenus dans une relative sérénité, ou en tout cas dans de meilleures conditions que pour les chantiers précédents. Certes, certains matériaux (issus de dons) auront mis un peu de temps à arriver et donné quelques sueurs froides aux organisateurs, mais là aussi la solidarité a finalement joué à plein.

Amplifier le mouvement

L’évolution est fulgurante pour cette association qui n’a même pas encore fêté son premier anniversaire et qui s’était fixé pour objectif la réalisation… d’un chantier par an ! Il faut dire que cette démarche 100 % solidaire, visant à redonner un habitat « décent » à des familles en difficulté, a vite bénéficié d’une couverture médiatique à tous les niveaux, de la presse locale, jusqu’à la télévision. Une exposition que l’association compte bien exploiter pour amplifier son action… Car en parallèle, les appels à l’aide arrivent aussi toujours plus nombreux. « Des situations d’urgence absolue, il y en a partout, annonce-t-on dans l’association. L’objectif à terme est de développer des antennes sur l’ensemble du territoire français, soumises à une charte éthique et une même ligne déontologique ».

En attendant, ce dimanche, l’heure est à la détente pour les membres de l’association restés quelques heures encore pour fêter la fin de ce chantier riche en émotions. Puis viendra le temps du repos… Avant de penser au prochain chantier… « Certainement en août, » confie Marie-Anne. Le rendez-vous est pris !

Lien pour marque-pages : Permaliens.