« Le bilan du secteur thermique électrique pour l’année 2011 est mitigé », a fait savoir ce lundi dans un communiqué le Gifam (Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménagers). En effet, les ventes d’émetteurs de chauffage électrique ont baissé de 8 % par rapport à 2010, et de 2 % pour les chauffe-eau électriques. Ces baisses s’expliquent, selon le Gifam, par la mise en œuvre de la RT 2012 (Réglementation thermique 2012), qui impose des objectifs bas de consommation énergétique, sans forcément valoriser la contribution des solutions thermiques à la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Cependant, le chiffre d’affaires du thermique électrique reste positif. Un résultat dû à la rénovation du parc existant, et l’attirance des consommateurs pour des produits procurant un plus grand confort et une meilleure maîtrise des dépenses d’énergie.

Le Gifam rappelle que le chauffage électrique permet une optimisation de la chaleur dans toutes les pièces du logement. Au niveau des chauffe-eau, les ventes d’appareils thermodynamiques, dotés d’une pompe à chaleur, sont en augmentation (+ 29 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.