Tendance outillage électroportatif 2012 : plus facile, plus performant, plus pro !

Fiche technique
  • rédigé par Virginie Trin

  • publié le 7 mai 2012 dernière modification depuis plus de 2 ans Vue 4726 fois
En matière d’outillage électroportatif, les fabricants développent des produits à l’utilisation simplifiée, tant pour les consommateurs débutants que les bricoleurs plus avertis. 2012 est plus que jamais placée sous le signe de l’ergonomie et de la multifonctionnalité, sans faire de concessions sur la qualité et les performances des appareils. Une manière de satisfaire le bricoleur du dimanche, qui s’oriente de plus en plus, quel que soit son niveau, vers le haut de gamme.

Jamais le rayon outillage des magasins de bricolage n’aura été aussi fourni. A l’heure où neuf Français sur dix déclarent bricoler à la maison[1], les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour appâter le chaland. Et le désinhiber face aux travaux jugés les plus compliqués. Problème : deux tiers de ces bricoleurs se déclarent peu ou pas expérimentés. Alors, le maître mot est plus que jamais : facilité d’utilisation. « Dans le monde de l’outillage, il n’y a pas eu de grande innovation dernièrement, mais on va toujours dans le sens du bricolage plus facile », confirme Alexia Petitjean, chef de produits chez Black & Decker, dont la cible est justement ces débutants, de plus en plus nombreux.

outillage2012image outillage2012

La technologie lithium permet, entre autres, d'utiliser de nombreux outils différents avec une seule et même batterie.

© BOSCH

Il est vrai que le monde de l’outillage n’a pas connu de révolution aussi importante que l’avènement de la technologie lithium, vers 2009. Cette dernière s’est toutefois améliorée avec le temps. Les batteries lithium-ion (Li-ion) décuplent les performances des appareils. De plus en plus abordables pour le grand public, elles affichent des performances accrues, élargissant leur champ d’application à des outils dont on ne pensait pas qu’ils puissent être sans fil un jour. Des marques comme Bosch proposent même des gammes entières d’outils utilisant une même batterie. L’objectif : faciliter la vie du bricoleur jusque dans les tâches les plus basiques.

Outils des villes

outillage2012image outillage2012

Le nouveau pistolet à peinture Black & decker, d'une capacité de 1,2 litres, permet de garder les mains propres grâce à un système de molette pivotante positionnée bien à l'écart de la buse. Le godet, à ouverture latérale, évite tout démontage lors du remplissage. 109,99 €

© Black & Decker

Et le domaine de la peinture n’est pas en reste. Grande première pour la marque, Black & Decker propose désormais le Speedy Roller pour appliquer la peinture proprement. Bosch, quant à elle, a lancé ses derniers nés : un rouleau et un pistolet à peinture électriques.

La multifonctionnalité est un autre positionnement phare des marques d’électroportatif. « On tend de plus en plus vers le "deux en un". C’est une demande du consommateur. Et puis, c’est un gain de place pour les citadins », développe Alexia Petitjean. Et de citer en exemple la scie Zénit, fierté de la marque, qui combine les avantages d’une scie sauteuse et d’une scie circulaire, pour une découpe courbe ou bien droite.

Les Multitools ont clairement le vent en poupe. Chez Ryobi, on ne propose pas moins de 15 accessoires interchangeables sur un même appareil. Percer, poncer, visser… avec un seul et même outil, rien de plus pratique. Même chez AEG, qui s’adresse à des bricoleurs expérimentés et dont la clientèle grand public n’excède pas les 10 %, le directeur commercial, Pierre Piniau, concède que l’offre de sa marque contient 30 % d’outils multi usages. Tout en gardant en tête que les puristes, eux, préfèreront toujours le « un outil = une fonction » !

Des gammes suivant les usages

Vendre du tout en un là où ces bricoleurs débutants n’auraient jamais acheté tous ces outils séparément, c’est aussi une manière pour les fabricants de les amener doucement vers des appareils de plus en plus pointus et haut de gamme et vers des tâches dont ils ne se sentaient pas capables auparavant. D’ailleurs, les débutants sont rapidement demandeurs : « C’est une tendance qui se confirme en 2012, appuie Alexia Petitjean : la volonté des bricoleurs, qu’ils soient expérimentés ou non, de se tourner vers des produits haut de gamme. »

outillage2012image outillage2012

La perceuse à percussion deux vitesses d'AEG est un outil à la fois professionnel et ergonomique, grâce à sa légèreté (1,9 kg) et sa poignée à picots. 269,90 €

© AEG

Son entreprise, Black & Decker, a segmenté sa gamme en fonction du niveau d’expertise du bricoleur : débutant, intermédiaire ou intensif. Le système « Autoselect » intègre ces différents niveaux sur l’appareil-même : suivant la tâche souhaitée, il suffit de sélectionner la bague correspondante et l’appareil se règle automatiquement. Bosch décline son offre suivant trois types d’outils : robustes, polyvalents, ou « déco ».

[1] Etude Ifop – Castorama mai 2011. Etude réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 1 007 individus représentatifs de la population française, interrogés du 1er au 7 avril 2011.

    0nouveaux
    messages