Stanker : la seconde vie des bidons

En image
  • rédigé par Rédaction Nostrodomus

  • publié le 13 août 2008 dernière modification depuis plus de 8 ans Vue 11094 fois
Stanker : c'est le nom de famille que prennent les fûts métalliques après être passés dans les mains de François. Au passage, il les aura métamorphosés en meubles étonnants : fauteuils, tables basses, armoires ou autre rangement illuminé. Nostrodomus vous propose un petit diaporama de ces (re)créations très récup' et très design.

Bronx Familyimage Bronx Family

La famille des fauteuils Bronx est assez grande, et déclinée en de multiples coloris.

© Motxo Design

"Quel avenir pour les vieux fûts industriels abandonnés après usage ? Poubelle ? Bac à fleurs ? Barbecue ? Emu par ces destins tragiques, Motxo Design donne aux bidons une deuxième vie plus digne et révèle ainsi la beauté cachée de ces ferrailles". Voilà comment François Royer, créateur de Motxo Design résume – avec ce qu’il faut d’humour - sa démarche sur son site web. Une vraie mission de sauvetage, tombée un peu par hasard sur les épaules de ce graphiste touche-à-tout, enseignant en Arts Plastiques dans l’Hérault, vers la fin 2003. Entre ses mains, les vieux fûts métalliques deviennent fauteuils, tablettes, poufs, luminaires, liseuses etc. Sans renier toutefois complètement leur "vie antérieure", brute et métallique. Au passage, ces bidons gagnent un nom de famille : Stanker. Et même un prénom, montrant par là qu’il s’agit à chaque fois de pièces uniques (vendues entre 300 et 600 €). Et la famille continue de s’agrandir régulièrement. "Le bidon est un cylindre dont je n’ai pas encore fait le tour," explique François Royer. "C’est un matériau qui ne coûte rien et qu’on trouve partout. Malgré son apparente simplicité, il est riche de possibilités". Tout n’est donc pas encore perdu pour les vieux bidons abandonnés !

    0nouveaux
    messages