Solaire photovoltaïque : les Français prêts à passer à l'action ?

Enquête
  • rédigé par Hermeline Gouzerh

  • publié le 10 mars 2010 dernière modification depuis plus de 4 ans Vue 6510 fois
Passer aux panneaux solaires ? Les Français semblent être prêts... Pourtant, malgré les incitations financières de l'État, ils éprouvent encore quelques réticences à passer à l'acte : défiance, démarches administratives, difficultés techniques... Nostrodomus a enquêté auprès de professionnels du secteur et vous livre leurs impressions.

Neuf Français sur dix se déclarent favorables à l’installation de panneaux photovoltaïques sur leur propre toit. C’est l’un des grands constats qui ressort du baromètre réalisé par OpinionWay pour Solairedirect, opérateur d’électricité dédié à l’énergie solaire. Ils sont également 90 % à considérer la production d’électricité solaire comme une solution d’avenir pour la France : avec 69 % de personnes plaidant en premier lieu pour le développement du photovoltaïque, suivi de près par le solaire thermique (62 %).
Pour Thierry Lepercq, président de Solairedirect, ces résultats sont significatifs : "Habituellement, dans les sondages, lorsqu’il s’agit de changer quelque chose, la réponse est "oui chez les autres mais pas pour moi". Là, pour une fois, les Français sont prêts à passer à l’action !" C’est aussi l’avis de Stéphane Maureau, PDG et fondateur d’Evasol, installateur de panneaux solaires. Quel que soit le baromètre observé (Ademe, Solairedirect ou en interne) il constate également "une disponibilité à agir". Et pas des moindres puisqu’en France, plus de 10 millions de toits peuvent être équipés de panneaux solaires, selon le PDG.

Les professionnels du solaire espèrent une généralisation rapide du photovoltaïque, du fait de l'attitude des Français et des aides de l'Etat.image Les professionnels du solaire espèrent une généralisation rapide du photovoltaïque, du fait de l'attitude des Français et des aides de l'Etat.

Les professionnels du solaire espèrent une généralisation rapide du photovoltaïque, du fait de l'attitude des Français et des aides de l'Etat.

© Evasol

Reste que ce secteur n’est pas encore tout à fait structuré. Si de nombreuses entreprises de photovoltaïque émergent et que "le premier réflexe c’est de se réjouir, explique Stéphane Maureau, certaines réalisent, sciemment ou non, un travail déplorable qui risque d’entacher la crédibilité de toute la filière", regrette-t-il. Dans ce domaine, les professionnels spécialisés dans le photovoltaïque craignent plus la qualité des concurrents que les concurrents eux-mêmes. Un constat apparemment partagé par les Français qui explique en partie leur prudence à passer à l’acte. Pour réaliser une installation, la moitié d’entre eux irait voir spontanément un spécialiste des panneaux photovoltaïques plutôt qu’un artisan proche de leur domicile.

    0nouveaux
    messages