Les nouals : le blog pédago écolo

Portrait
  • rédigé par Rédaction Nostrodomus

  • publié le 22 octobre 2008 dernière modification depuis plus de 8 ans Vue 5510 fois
Après avoir publié un reportage sur leur chantier, Nostrodomus vous propose de faire plus ample connaissance avec la famille Prat, embarquée dans la construction de leur maison écologique. Une aventure dont ils proposent un récit détaillé dans leur blog « Les Nouals ».

La famille Prat au completimage La famille Prat au complet

Toute la famille Prat prend la pose devant leur nouvelle maison. de gauche à droite, Esteban, Jenny (Prof de sciences de la vie et de la terre), Manolo et Boris (animateur emploi dans une association).

© Nostrodomus

Leur blog, la famille Prat l’a ouvert en même temps que le chantier de leur maison, en avril 2007. Pour Boris, ça coulait de source : "après plus de deux ans à faire mes recherches, notamment sur le web pour préparer ce chantier, il me semblait normal de rendre la pareille". En l’occurrence, on peut dire qu’au fil du temps, le blog des Nouals (du nom du lieu d’implantation de leur maison) restitue au centuple à tous les internautes ce savoir et cette expérience sur la construction écologique, tant il est une mine impressionnante d’informations. Plusieurs centaines de billets publiés, pas loin de 2 000 photos… une vraie caverne d’Ali Baba pour tout ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la construction "verte". Le tout dans un esprit de transparence rare… jusqu’à scanner et afficher toutes les factures liées au chantier !

L’écologie en fil "vert" sur tout le chantier

Il faut dire que question implication dans le chantier, Boris se pose là. Des plans à la pose des parquets, il a quasiment tout assumé – hormis le montage de l’ossature bois, l’électricité ou l’installation du poêle de masse. En découle forcément une vraie cohérence et le respect d’une pensée "verte" dans toutes les phases de la construction. Avec quelques trouvailles "maison", car le trentenaire ne se contente pas d’appliquer scolairement des méthodes observées ailleurs. Pour exemple ses multiples variations de mélanges terre/chaux/chanvre en fonction des besoins, l’utilisation de canisses dans certaines cloisons ou encore l’isolation phonique de l’étage avec… de la terre ! (cf. le reportage photo du chantier). Boris enfonce encore le clou. "Au final, sur le chantier, vous ne trouverez aucun déchet qui ne puisse finir dans notre poêle ou qui ne soit biodégradable," glisse-t-il non sans une pointe de fierté… Il fallait y penser !

Coups de main venus du webimage Coups de main venus du web

"Plus d'une vingtaine de personnes sont passées pour des coups de main sur le chantier grâce au blog," explique Boris. Une aide non -négligeable, et une occasion supplémentaire pour "répandre" le virus de la construction écologique.

© B. Prat

Une telle implication se mesure aussi au temps investi par la famille Prat dans la construction de leur maison. Depuis Avril 2007, Boris qui travaille quatre jours par semaine en tant qu’animateur emploi dans une association, consacre tout le reste de son temps au chantier. "Cela nous permet au final d’avoir notre maison de 170 m² avec des prestations haut de gamme pour un prix raisonnable (220 000 € terrain compris NDLR)," explique-t-il. Haut de gamme ET en accord total avec leurs convictions environnementales… Boris avoue en effet qu’une construction plus "classique" ne l’aurait certainement pas autant motivé.

Communiquer le virus de la construction écologique

C’est cette conviction que l’on retrouve dans chaque page du blog des Nouals, et qui lui a permis d’atteindre une audience plus que convenable : plus de 32 000 visites depuis son ouverture. "Chaque semaine, près de 800 personnes passent par nos pages," précise Boris, en expliquant qu’il consacre presque chaque jour un peu de temps à son enrichissement. En outre, cette vitrine sur le web ne leur aura pas rapporté que l’estime des internautes : "Plus d’une vingtaine de personnes sont passées pour des coups de main sur le chantier grâce au blog". Une aide non-négligeable, mais aussi une occasion supplémentaire pour communiquer leur virus de la construction écologique !

Ce virus là ne quittera pas de sitôt la famille Prat. Un projet de livre est d’ores et déjà signé avec une maison d’édition. Un autre type de chantier qui à coup sur ne tardera pas à s’engager… Une fois la maison terminée !

    0nouveaux
    messages