Iconoclash : la déco subversive et positive

Reportage
  • rédigé par Fanny Rousselin-Rousvoal

  • publié le 28 janvier 2009 dernière modification depuis plus de 8 ans Vue 3777 fois
Une bonne dose de liberté, une pointe d’humour et une louche de provoc’ : tel pourrait être le cocktail concocté par le « tendanceur » Vincent Grégoire de l’agence NellyRodi pour le salon Maison & Objet. Un mélange des styles qui revisite les codes connus.

Iconoclashimage Iconoclash

L'univers imaginé par Vincent Grégoire de l'agence NellyRodi bouscule les codes établis. Les murs ont même été tagués.

© Maison et Objet

Murs tagués, icônes bousculées, objets détournés : Vincent Grégoire a imaginé pour le salon Maison & Objet de janvier 2009 un univers de « subversion positive [qui] chahute les codes établis avec humour et élégance ».

Le chasseur de tendances, qui travaille pour l’agence de style Nelly Rodi, a choisi de mélanger les époques et les styles sur un mode ludique. Son « espace d’influences » 2009/2010 fusionne l’archaïque et la technique, le naturel et l’artificiel, le proche et le lointain, l’urbain et le rustique. En arrière-plan, une volonté : « remettre en question la tradition et le patrimoine pour donner de la valeur à ce qui n’en a pas et remettre à sa place ce qui en a trop ».

En images, Nostrodomus vous illustre la tendance iconoclash :

    0nouveaux
    messages