a la une news produits evenements a lire, avoir
Rechercher dans les actualités
news
  • news

    Puces-privées.com : le rendez-vous des passionnés d’antiquités et d’art ancien

    14 avr. 2015
    image puces_privees_midi_libre_551bf5b2b3990.jpg
    Infos utiles

    Emmanuel Sureaux, fondateur de Puces-privees.com


    Repérer des articles, se balader dans les allés d’un antiquaire et découvrir de véritables petites merveilles, acheter ou vendre : voici un panel d’activités auxquelles s’adonnent les passionnés d’antiquités et d’art ancien. Tous le savent : acquérir un objet d’art représente beaucoup plus que le simple fait d’acheter une œuvre, un service ou un objet. Ici, il est question d’une part de la vie de quelqu’un. Puces-privées.com a pour ambition de permettre à tous les chineurs d’accéder à l’intégralité des objets vendus dans les boutiques d’antiquités.

    Pourquoi avoir créé un site pour les amoureux d’art ancien ?

    Emmanuel Sureaux, fondateur du site Puces-privées.com est passionné de brocante et d’art ancien. En tant que chineur, il s’est rendu compte que la plupart des marchands n’exposaient pas la totalité de leurs objets à cause d’un manque d’espace dans leur boutique, ou parce qu’ils étaient itinérants. Ainsi, de nombreux articles échappaient au regard des uns et des autres.

    Emmanuel Sureaux donc créé sur Internet un espace dédié à l’univers et à l’ambiance des marchés aux puces avec Puces-privees.com, site lancé récemment et qui fait une entrée remarquée dans l’univers des sites déco. Son objectif ? Réunir les acheteurs et les vendeurs au sein d’un espace qui met réellement les objets en valeur. En tant que communauté et plateforme e-commerce, Puces-privees.com s’adaptent aux habitudes et usages des consommateurs qui ont tendance à se moderniser, et ce même pour le marché des antiquités.

    Comment fonctionne Puces-privées.com ?

    Sur Puces-privees.com, chacun peut créer une vitrine virtuelle personnalisable servant à mettre en ligne tous les objets d’art qu’il désire. Afin de permettre aux professionnels de réaliser un maximum de ventes, les particuliers ne peuvent effectuer des ventes que 90 jours sur une année, et seulement aux professionnels. Ainsi, les antiquaires développent leur notoriété et sont en mesure de répondre aux demandes nationales. Ces derniers ont également la possibilité de trouver de nouvelles « adresses », c’est-à-dire des particuliers qui vendent des objets d’art anciens accumulés depuis des années ou obtenus après une succession.

    Avec cette plateforme online, les chineurs réalisent un gain de temps considérable puisqu’ils peuvent se procurer leurs coups de cœur déco sans avoir à arpenter toutes les boutiques d’antiquités de la région. De plus, ils découvrent des pièces de valeur mises en valeur et idéalement présentées.

    Quelques mots à propos d’Emmanuel Sureaux, fondateur du site

    Cet ancien directeur commercial et marketing pour un éditeur de logiciels est passionné d’art ancien et de brocante. C’est au cours d’une discussion avec un brocanteur des Cévennes qu’il réalise les problématiques des professionnels de l’art ancien : manque de visibilité des objets, besoin de nouveaux contacts pour les approvisionnements et la revente des références… Après une formation de plusieurs mois auprès d’un antiquaire, Emmanuel Sureaux se lance dans la conception d’une plateforme sociale : Puces-privées.com voit le jour en décembre 2014.

      Poster une réaction

      Vous devez être identifié en tant que membre de la communauté pour utiliser ce service.

    0nouveaux
    messages