a la une news produits evenements a lire, avoir
Rechercher dans les actualités
produits
  • produits

    La fermeture traditionnelle de fenêtre à fléau de bois

    14 juin 2012
    image atulam_4fd8d63373300.jpg
    Infos utiles

    Ouvrants cintrés 56 mm assemblés à double enfourchement

    Double joint d’étanchéité (un sur les ouvrants, un sur les dormants)

    Menuiserie à rive droite (sans recouvrement)

    Finition lasure claire 3 couches

    Uw : 1,5

    À partir de 2 000 € posée.

    De plus en plus de logements sont équipés de nouvelle fenêtres en PVC. Mais les fenêtres anciennes en bois, qui s’emboîtent entre mouton et gueule de loup, conservent tout leur charme. Pour leur donner un air encore plus traditionnel, notamment dans les maisons de campagne, rien ne vaut la fermeture à fléau.

    Atulam, par exemple, en propose un modèle sur ses fenêtres Tradilou. Le principe : la fenêtre n’a pas de poignée, elle s’ouvre en basculant une grande barre placée en travers, le fléau de bois. En position fermée, celui-ci est bloqué par des arrêts en fer situés au centre des traverses haute et basse du dormant.

    Si elle donne un air d’antan à l’intérieur et l’extérieur de la maison, la fenêtre Tradilou offre tout de même un haut niveau d’étanchéité à l’eau, à l’air et au vent. Elle est composée de chêne lamellé collé à parements massifs.

      Poster une réaction

      Vous devez être identifié en tant que membre de la communauté pour utiliser ce service.

    0nouveaux
    messages