a la une news produits evenements a lire, avoir
Rechercher dans les actualités
news
  • news

    Xavier Bertrand souhaite l’ouverture des magasins de bricolage le dimanche

    16 mars 2012
    image dw_489_4f631deeeab46.jpg

    Xavier Bertrand, ministre de l’emploi, du travail et de la santé, souhaite étendre les ouvertures dominicales aux magasins de bricolage, a fait savoir le syndicat Force ouvrière, ce jeudi. Le ministre aimerait en effet réunir les syndicats avant de compléter, par un décret, l’article L3132-12 du Code du travail. Cette généralisation de l’ouverture des magasins le dimanche viendrait rejoindre celle déjà effective des magasins d’ameublement et de jardinage.

    La loi d’août 2009, dite loi Maillé, prévoit déjà l’ouverture de certains magasins le dimanche. Elle limitée à 580 communes, aux zones classées touristiques, et aux agglomérations de Lyon, Paris et Marseille. Hors zone, les ouvertures dominicales exceptionnelles sont limitées à cinq par an.

    Or, la loi Maillé reste floue dans certains cas, notamment celui des magasins de bricolage. Cette tentative de clarification de la part du ministre intervient après les condamnations de Castorama et Leroy Merlin pour ouvertures illégales le dimanche. Dernière affaire en date : l’enseigne Bricorama, en janvier, condamnée pour avoir ouvert hors zone trente magasins à Paris et en Ile-de-France. Des clients demandeurs et des magasins hors zone lésés : ce sont les principaux arguments que ces enseignes brandissent pour justifier leurs ouvertures dominicales.

    Le syndicat FO indique qu’il s’opposera à ce nouveau décret : « Le décret projeté ne vise pas la création d’emplois. D’autant plus que les salariés du secteur de la quincaillerie risquent fort de perdre l’emploi qu’ils exercent dans les petites entreprises qui ne seront pas en capacité de déroger au repos dominical. »

    (Mise à jour du 22 mars 2012)

    La Fédération du négoce de bois et des matériaux de construction (FNBM) a annoncé ce mercredi dans un communiqué qu’elle s’opposait également à cette nouvelle « dérogation permanente  ». 25 % du chiffre d’affaires des négoces en matériaux provient des achats des particuliers, mais ces négoces ne sont pas concernés par l’ouverture le dimanche. « Agissant auprès d’une clientèle identique à celle des grandes surfaces de bricolage, les négociants se verraient confrontés à une distorsion de concurrence flagrante résultant de la possibilité pour des particuliers, mais aussi les professionnels qui le souhaitent, de s’approvisionner le dimanche alors que les négoces seraient fermés », justifie la fédération.

    Et vous, que pensez-vous de l’ouverture des magasins de bricolage le dimanche ? Venez en discuter sur notre forum. C’est par ici.

      Poster une réaction

      Vous devez être identifié en tant que membre de la communauté pour utiliser ce service.

    0nouveaux
    messages