a la une news produits evenements a lire, avoir
Rechercher dans les actualités
news
  • news

    Nouvelle image numérique pour la CAPEB, qui s'engage dans la lutte contre la précarité énergétique.

    08 juil. 2011
    Infos utiles

    La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB) transforme son site Internet. Le site sera dorénavant une vitrine de l’association qui regroupe 380 000 entreprises.

    Il se scinde en deux grands thèmes : un site ressources destiné aux professionnels et un site d’information pour le Grand Public. Les particuliers pourront bientôt consulter en ligne un annuaire des artisans et entrepreneurs du bâtiment. Au total, les internautes pourront surfer sur cinq thématiques et se rendre compte par eux-même de la vitalité du secteur.

    Le lancement du nouveau site est l’occasion de revenir sur le partenariat du 23 juin entre la CAPEB et l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), dans le cadre de « Habiter mieux », un programme national d’aide à la rénovation thermique. Signé en présence de Benoît Apparu, Secrétaire d’État en charge du logement, la convention de partenariat vise à aider 300 000 petits propriétaires à réduire leur facture énergétique.

    30 % des logements du parc immobilier national sont aujourd’hui vétustes et fortement énergivores. Ces biens appartiennent généralement à des ménages modestes âgés, en zone périurbaine ou rurale, dont les revenus ont subi une baisse conséquente liée à une petite retraite, des accidents de santé ou l’endettement.
    Ces personnes se retrouvent dans l’impossibilité d’assurer la rénovation de leur domicile. Les cas les plus récurrents concernent des logements acquis dans les années 70, époque où les normes en matière d’isolation restaient très superficielles.

    Conséquences : ces propriétaires luttent de leur mieux, et souvent de façon maladroite contre les déperditions en calfeutrant les aérations et en utilisant des solutions de chauffage inadaptées au coût élevé (fioul, chauffages d’appoint). Quant ils ne le coupent pas purement et simplement.

    Le plan de lutte contre la précarité énergétique prévoit de rénover 300 000 logements soit 10 % des 3,4 millions des ménages concernés en France. L’objectif est de réduire de 25 % les dépenses énergétiques en définissant un premier bouquet de travaux.
    C’est là qu’intervient la CAPEB et ses 380 000 entreprises affiliées. Les travaux de rénovation consistent généralement à changer la chaudière, isoler les combles et apposer des VMC en remplacement des anciennes aérations.

    Pour financer ce programme, un fond national d’aide à la rénovation thermique des logements privés à vu le jour, supporté par l’ANAH. Le budget global des travaux s’élève à 1, 25 milliard d’euros répartis sur sept ans.

    Ce projet ambitieux est placé sous la houlette d’un observatoire national de la précarité énergétique crée en mars 2011. Dirigé par Jérôme Vignon, l’observatoire remplira deux grandes missions : Il s’agira d’identifier dans un premier temps les propriétaires en situation d’urgences, puis d’assurer la bonne coordination des aides.

      Poster une réaction

      Vous devez être identifié en tant que membre de la communauté pour utiliser ce service.

    0nouveaux
    messages